** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 12 février 2015 07h55
 

PARIS, 12 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues jeudi sans tendance claire, les investisseurs faisant preuve de
prudence sur fond d'incertitude quant à l'issue définitive des négociations sur
la dette grecque.
    Les ministres des Finances de la zone euro ne sont pas parvenus à s'entendre
avec la Grèce sur une déclaration commune ou sur un moyen de poursuivre les
négociations d'ici à leur prochaine réunion, lundi, a annoncé dans la nuit de
mercredi à jeudi le président de l'Eurogroupe.
    Le ministre grec des Finances a dit de son côté avoir expliqué à ses
partenaires européens que le plan d'aide ne fonctionnait pas et ne pas avoir
demandé d'extension de celui-ci. Se disant prêt à coopérer avec l'Union
européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire
international (FMI), Yanis Varoufakis a émis le souhait qu'un accord puisse être
conclu dès lundi. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait prendre de trois à six points à l'ouverture, soit jusqu'à 0,13%. Le Dax
à Francfort est attendu en hausse de 0,28% et le FTSE à Londres 
en recul de 0,12%.
    La journée est marquée par une impressionnante série de résultats
trimestriels, en France en particulier. A l'étranger, Commerzbank et
Crédit Suisse ont publié les leurs, meilleurs que prévu. 
 
    La Bourse de Tokyo a fini jeudi en hausse de 1,85%, la faiblesse du yen
donnant un coup de pouce aux exportateurs et compensant les incertitudes sur la
dette grecque.
    Wall Street, qui a terminé jeudi sur une note stable, prendra connaissance
en séance des inscriptions au chômage pour la semaine dernière, des ventes au
détail pour le mois de janvier et des stocks des entreprises en décembre.
     
 PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 12 FÉVRIER
 PAYS  GMT   INDICATEUR               PÉRIODE            CONSENSUS   PRÉCÉDENT
 DE    07h00 Inflation (définitif)    janvier            -1,0%       -1,0%
             sur un an                                   -0,3%       -0,3%
 US    13h30 Inscriptions chômage  semaine au 7 février  285.000     278.000
       13h30 Ventes au détail        janvier             -0,5%       -0,9%
       15h00 Stocks des entreprises  décembre            +0,2%       +0,2%

    VALEURS À SUIVRE
    SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a prévenu jeudi s'attendre à une année difficile
en Russie, dont l'économie subit actuellement les effets d'une grave crise
économique et financière, après avoir publié des résultats 2014 en hausse,
soutenus par ses activités de banque de financement et d'investissement.
 
    RENAULT a fait état jeudi d'un triplement de son bénéfice net en
2014, l'augmentation de la productivité du groupe et une baisse des
dépréciations ayant éclipsé les effets de changes négatifs et la crise du marché
automobile russe. 
    EDF a publié jeudi des résultats en hausse au titre de 2014, grâce
notamment à la performance de son parc nucléaire et à des hausses de tarifs en
France, et a confirmé son ambition de générer un flux de trésorerie (cash-flow)
positif en 2018 après dividendes (hors projet Linky). 
    PERNOD RICARD a vu son résultat opérationnel courant rester stable
au premier semestre de son exercice décalé 2014-2015, pénalisé par le décalage
du nouvel an chinois, plus tardif cette année. Le numéro deux mondial des
spiritueux fait état d'une "amélioration graduelle des tendances en Chine". Il a
vu sa croissance organique reculer de 1% au deuxième trimestre, après une
progression de 1% au premier. 
    COMMERZBANK a annoncé jeudi une hausse de son bénéfice net au
quatrième trimestre, à 77 millions d'euros, ce qui est mieux que prévu, la
baisse des provisions pour créances douteuses ayant compensé la faiblesse des
revenus. 
    CREDIT SUISSE a annoncé jeudi l'instauration de mesures destinées
à faire face à la hausse du franc suisse, tout en publiant un bénéfice supérieur
au consensus au quatrième trimestre. 
    PUBLICIS compte revenir dans la course cette année en prenant le
large sur ses concurrents dans le numérique grâce à l'acquisition de Sapient,
tournant la page d'un exercice 2014 éprouvant qui s'est cependant conclu par un
dernier trimestre meilleur que prévu. 
    TOTAL publie ses résultats annuels à 07h00 GMT.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)