LEAD 1-Pas d'accord sur la Grèce à Bruxelles, nouvelles discussions lundi

jeudi 12 février 2015 00h40
 

(Avec déclarations de Dijsselbloem et Varoufakis)

BRUXELLES, 11 février (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro ne sont pas parvenus à s'entendre avec la Grèce sur une déclaration commune ou sur un moyen de poursuivre les négociations d'ici à leur prochaine réunion, lundi, a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi le président de l'Eurogroupe.

"Nous avons étudié un certain nombre de sujets, dont l'un était l'actuel programme (d'aide internationale", a déclaré Jeroen Dijsselbloem au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion exceptionnelle de l'Eurogroupe.

"Nous avons parlé de la possibilité d'une extension. Pour certains d'entre nous, il est évident que ce serait la meilleure solution mais nous ne sommes pas encore parvenus à un accord à ce sujet. Il nous faut un peu plus de temps", a-t-il ajouté.

Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a dit de son côté avoir expliqué à ses partenaires européens que le plan d'aide ne fonctionnait pas et ne pas avoir demandé d'extension de celui-ci.

Se disant prêt à coopérer avec l'Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), Yanis Varoufakis a émis le souhait qu'un accord puisse être conclu dès lundi.

Le ministre luxembourgeois des Finances Pierre Gramegna s'était auparavant montré relativement optimiste. "Nous nous sommes mis d'accord sur une voie à suivre", a-t-il déclaré à la presse, ajoutant qu'il n'y avait pas eu de conflit pendant les sept heures de réunion.

Avant la réunion, le gouvernement formé par Alexis Tsipras après la victoire du parti de gauche anti-austérité Syriza aux législatives du 25 janvier s'était dit prêt à tenir ses positions face à l'Allemagne et aux alliés de celle-ci afin d'en finir avec la tutelle de la "troïka" (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) et d'obtenir une renégociation de la dette de son pays.

(Robin Emmott, Jan Strupczewski, Renee Maltezou et Ingrid Melander; Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün pour le service français)