Kiev espère un accord avec le FMI dans les 48 heures

mercredi 11 février 2015 22h28
 

KIEV 11 février (Reuters) - L'Ukraine espère conclure dans les 48 heures un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle aide financière, a déclaré mercredi son Premier ministre Arseni Iatseniouk.

Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, s'exprimera à ce sujet jeudi à 08h00 GMT à Bruxelles, ont fait savoir ses services.

L'ex-république soviétique, au bord de la faillite après des mois de troubles politiques et de conflit dans ses régions orientales, négocie avec des représentants du FMI depuis le 8 janvier pour obtenir un programme d'assistance plus important et plus long que l'actuel programme de 17 milliards de dollars.

Arseni Iatseniouk a précisé que les représentants du FMI continuaient de réclamer la mise en oeuvre de réformes promises par Kiev, dont la réorganisation de la compagnie gazière nationale Naftogaz, et que les négociations n'étaient pas faciles.

"Il y a des questions non résolues, comme celle concernant la réforme du secteur de l'énergie", a-t-il dit. Naftogaz gère un système complexe de subventions et vend son gaz aux clients ukrainiens moins cher que ce qu'il ne lui coûte, ce qui pèse sur l'économie nationale.

"J'espère que les discussions avec (le FMI) se concluront dans les 48 heures", a ajouté le Premier ministre ukrainien. (Alessandra Prentice; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)