10 février 2015 / 21:39 / il y a 3 ans

LEAD 2-Wall Street espère pour la Grèce, termine dans le vert

(Actualisé avec dollar, Treasuries)

* Le Dow gagne 0,79%, le S&P 1,07%, le Nasdaq 1,3%

NEW YORK, 10 février (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mardi en nette hausse, portée par l'espoir d'une avancée dans les négociations sur la dette grecque et les bons résultats de Coca-Cola

La progression des indices a toutefois été ralentie par la chute des cours du pétrole, repartis à la hausse après trois séances de presse.

L'indice Dow Jones a gagné 139,65 points, soit 0,79%, à 17.868,76 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a progressé de 1,07% à 2.068,59 points et le Nasdaq Composite a pris 1,3% à 4.787,64 points.

Entre rumeurs d'accord et avertissements à Athènes, les déclarations sur la dette grecque se sont multipliées mardi à la veille d'une réunion d'urgence des ministres des Finances de la zone euro et à 48 heures d'un sommet européen à Bruxelles.

Wall Street a retenu de tout cela l'espoir d'un règlement, même si les positions restent très éloignées et les chances d'un accord cette semaine semblent minces.

"Les marchés sont sensibles à la situation en Grèce et cela se joue en temps réel devant nous donc tout ce qui ressemble à un dénouement dans les négociations ou à une solution va sans doute être positif ici", commente Art Hogan, stratégiste marché chez Wunderlich Securities.

Sur le plan sectoriel et contre la tendance, l'indice de l'énergie du S&P 500, abandonne 0,19% après un nouveau plongeon du brut léger américain, qui a perdu 2,84 dollars, soit 5,37%, à 50,02 dollars le baril.

Sur le marché des changes, la montée des rendements des obligations d'Etat américaines a aidé le dollar à atteindre un pic d'un mois face à la devise japonaise, à 119,61 yens. Le billet vert a progressé de 0,34% face à un panier de six devises de référence.

Aux valeurs, Coca-Cola gagne 2,84% à la faveur d'un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et porté par une hausse des ventes de sodas en Amérique du Nord, la première en quatre trimestres.

Autre poids lourd de la cote, le groupe publicitaire Omnicom , perd 0,82% malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel en progression de 3,4% à 4,195 milliards de dollars.

Starwood Hotels & Resorts Worldwide s'envole de 6,6%. Le groupe hôtelier, gestionnaire entre autres des Sheraton, a publié mardi un bénéfice trimestriel en hausse de 83% et a dit par ailleurs envisager une scission de sa filiale Starwood Vacation Ownership.

Hors résultats, General Motors avance de 4,22%. Le constructeur automobile a déclaré mardi qu'un ancien membre du groupe de travail qui a contribué à sa restructuration en 2009 réclamait un programme de rachat d'actions de 8 milliards de dollars.

Qualcomm s'adjuge 4,7%. Le spécialiste des semi-conducteurs a annoncé lundi qu'il réglerait une amende de 975 millions de dollars (861 millions d'euros) pour mettre fin à une enquête de 14 mois des autorités chinoises sur des soupçons d'abus de position dominante.

Caroline Valetkevitch; Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below