Le FMI a peut-être été un peu trop pessimiste, dit Blanchard

mardi 10 février 2015 15h59
 

NEW YORK, 10 février (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a peut-être été trop pessimiste lorsqu'il a revu en baisse ses prévisions de croissance de 2015 en janvier, a déclaré mardi l'économiste en chef du fonds, expliquant que l'Europe, en particulier, tire actuellement avantage d'un affaiblissement de l'euro.

"Je pense que nos prévisions étaient probablement un peu pessimistes", surtout à propos de l'effet positif de prix pétroliers bas, a dit Olivier Blanchard. "Peut-être devraient-elles être un peu plus optimistes".

Le FMI a ramené le 20 janvier sa prévision de croissance mondiale pour cette année de 3,8% à 3,5%, et celle pour la zone euro de 1,4% à 1,2%.

S'exprimant mardi lors d'une manifestation à New York, Olivier Blanchard a ajouté: "Je pense que nous décelons un risque haussier pour l'Europe en particulier en raison de la dépréciation de l'euro". (Jonathan Spicer, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)