La Hongrie va réduire la taxe bancaire de 60 mds de forints

lundi 9 février 2015 18h07
 

BUDAPEST, 9 février (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a annoncé lundi que la taxe bancaire dans le pays serait réduite d'environ 60 milliards de forints (195 millions d'euros) au total.

Viktor Orban a fait cette annonce après avoir signé un protocole d'accord pour le rachat d'une participation dans la filiale locale de la banque autrichienne Erste Bank.

Il a précisé que le gouvernement modifierait la base de calcul de l'impôt et son taux, actuellement l'un des plus élevés d'Europe au grand dam de ses partenaires occidentaux.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), qui prend elle aussi une part du capital de la branche hongroise d'Erste Bank dans le cadre du protocole d'accord, a indiqué que la Hongrie s'était engagée à ne pas prendre de participation majoritaire, directe ou indirecte, dans des banques locales d'importance systémique et qu'elle vendrait toute participation de ce type dans les trois ans à venir.

Le directeur général d'Erste Bank Andreas Treichl a ajouté que sa banque s'intéressait aux filiales hongroises et tchèques de Citibank, qui selon lui seront mises en vente.

Les titres des banques ont grimpé lundi à Budapest, notamment celui d'OTP Bank qui a pris 4,85%.

L'Europe centrale et orientale a permis aux banques occidentales d'engranger de confortables bénéfices pendant les deux décennies qui ont suivi la chute du rideau de fer mais la région est devenue depuis plusieurs années une source de problèmes en raison des difficultés économiques de bon nombre de pays qui la composent. (Marton Dunai; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)