LEAD 5-"SwissLeaks"-HSBC admet des "défaillances" de sa filiale suisse

mardi 10 février 2015 00h27
 

* Un système mis en place dans les années 2000

* Il concernerait plus de 180 milliards d'euros

* Les autorités françaises disposaient déjà d'un fichier HSBC (Actualisé avec les USA)

LONDRES, 9 février (Reuters) - La banque britannique HSBC a admis des "défaillances" de sa filiale suisse dimanche, après des révélations de plusieurs journaux, dont Le Monde, sur un système d'évasion fiscale de grande ampleur mis en place dans les années 2000 au bénéfice de ses riches clients.

Selon Le Monde, qui a surnommé son enquête "SwissLeaks", HSBC Private Bank a accepté, voire encouragé, une "gigantesque fraude à l'échelle internationale" portant, pendant la seule période de novembre 2006 à mars 2007, sur la somme de "180,6 milliards d'euros qui auraient transité, à Genève, par les comptes de plus de 100.000 clients et de 20.000 sociétés offshore".

Le journal français explique avoir obtenu d'une source dont il préserve l'anonymat la totalité des données volées par Hervé Falciani -- un ancien employé de HSBC Private Bank inculpé en Suisse pour espionnage économique et violation du secret bancaire -- et les avoir partagées avec une soixantaine de médias internationaux par l'intermédiaire de l'ICIJ, un consortium de journalistes d'investigation.

"Nous admettons et nous assumons la responsabilité des défaillances passées en matière de respect des règles ("compliance") et de procédures de contrôle", a réagi la banque britannique dans un communiqué.

HSBC y explique que sa filiale suisse n'a pas été totalement intégrée au groupe après son rachat en 1999 et que par conséquent les niveaux de mise en conformité ont été par la suite et de manière durable "significativement plus bas" que la norme.

Une commission parlementaire britannique a fait savoir lundi qu'elle comptait ouvrir rapidement une enquête sur la banque.   Suite...