Allemagne-Premier rassemblement d'un mouvement concurrent de Pegida

dimanche 8 février 2015 18h47
 

BERLIN, 8 février (Reuters) - Un nouveau mouvement allemand issu d'une scission avec le groupe anti-islam Pegida a attiré 500 personnes lors de son premier rassemblement, dimanche à Dresde, ville de l'est de l'Allemagne où Pegida a traditionnellement tenu ses manifestations.

"Démocratie directe pour l'Europe", mouvement dirigé par Kathrin Örtel, qui a quitté en janvier les rangs de Pegida dont elle était l'un des membres fondateurs, préconise des contrôles plus sévères à l'immigration, davantage de référendums et davantage de fonds pour la police.

"Nous voulons repartir de l'avant", a dit Kathrin Örtel à la foule en exposant les revendications de son mouvement. Elle a précisé qu'elle avait rejeté le soutien du NPD, formation nettement marquée à l'extrême droite.

Cinq mille personnes s'étaient annoncées pour le rassemblement du nouveau mouvement mais seulement 500 se sont présentées, a déclaré la police de Dresde.

Pegida (Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident) a mobilisé jusqu'à 25.000 personnes lors de ses rassemblements dans les rues de Dresde. Il a cherché à étendre la mobilisation à d'autres villes d'Allemagne mais n'a guère rencontré de succès.

Pegida compte tenir un nouveau rassemblement lundi soir à Dresde, comme les lundis des semaines passées. (Madeline Chambers et Reuters télévision; Eric Faye pour le service français)