L'OCDE voit des signes d'inflexion de la croissance en zone euro

lundi 9 février 2015 11h59
 

PARIS, 9 février (Reuters) - La dynamique de la croissance reste globalement stable dans le monde mais montre des premiers signes d'inflexion positive en zone euro, tout particulièrement en Allemagne et en Espagne, a indiqué lundi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, signalent à l'inverse un infléchissement au Royaume-Uni ainsi qu'en Russie, seule parmi ce cas dans les grandes économies émergentes.

L'indicateur global pour la zone OCDE est ressorti à 100,5 en décembre contre 100,4 un mois auparavant, signalant une dynamique de croissance stable. Le seuil de 100 correspond à la tendance à long terme de l'activité économique.

L'indicateur pour les seuls pays du G7 est inchangé pour le cinquième mois consécutif à 100,3, indiquant également une dynamique de croissance stable.

L'indicateur pour la zone euro, bien que stable à 100,6, montre des signes d'une inflexion positive, souligne l'OCDE.

C'est le cas notamment pour l'Allemagne (+0,1 point à 99,7) alors que la dynamique reste stable en France malgré la hausse de son indicateur (+0,1 à 100,4).

L'Italie (+0,1 à 101,0) retrouve aussi une dynamique stable. L'infléchissement pour la Grande-Bretagne se confirme (-0,1 point à 100,2) pour le cinquième mois consécutif et signale un ralentissement de la croissance.

La dynamique de croissance reste en revanche stable aux Etats-Unis (100,4) comme au Japon (99,8).

Chez les grands émergents, la stabilité prévaut au Brésil (99,3)et en Chine (+0,2 à 99,3) alors que la croissance se consolide en Inde (+0,1 à 99,4).

La situation se dégrade en revanche en Russie (-0,6 à 99,4, un plus bas depuis octobre 2013) (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)