LEAD 2-Burkina Faso-Le lieutenant-colonel Zida a pris le pouvoir

samedi 1 novembre 2014 07h41
 

* Cet officier dit vouloir diriger une transition démocratique

* Le général Traoré avait auparavant dit assurer l'intérim

* On ignore où se trouve le président déchu Blaise Compaoré (Actualisé avec précisions, citations)

par Mathieu Bonkougou

OUAGADOUGOU, 1er novembre (Reuters) - Un officier de la garde présidentielle du Burkina Faso a annoncé samedi avoir pris le pouvoir et promis une "transition démocratique apaisée" en laissant entendre qu'il avait organisé un putsch contre le chef d'état-major de l'armée au lendemain de la démission du président Blaise Compaoré.

Ce dernier, en poste depuis 27 ans, a annoncé sa démission vendredi après deux journées de manifestations de masse dans les rues de la capitale, Ouagadougou, contre le projet de modification de la constitution qui devait lui permettre de se maintenir à la tête du pays.

Au moins trois personnes ont été tuées après l'entrée de manifestants dans le bâtiment du parlement.

Le chef d'état-major de l'armée, le général Honoré Traoré, un proche de Blaise Compaoré, a annoncé vendredi assumer l'intérim de la présidence mais son arrivée au pouvoir a été contestée par les manifestants et par un certain nombre d'officiers de l'armée.

Des échanges de tirs nourris ont été entendus près du palais présidentiel aux premières heures de la journée de samedi et peu après, le lieutenant-colonel Zida a annoncé à la radio qu'il avait pris le pouvoir.   Suite...