Japon-Le GPIF va se renforcer sur les actions

vendredi 31 octobre 2014 10h07
 

TOKYO, 31 octobre (Reuters) - Le fonds de pension public japonais GPIF a annoncé vendredi qu'il allait plus que doubler la part des actions japonaises et étangères dans son portefeuille.

La part des actions japonaises sera portée de 12% des actifs actuellement à 25% et il en sera de même pour les actions étrangères tandis que la part des obligations d'Etat japonaises sera réduite à 35% au lieu de 60% actuellement, a dit le Government Pension Investment Fund (GPIF).

"Le changement dans l'orientation de nos investissements est destiné à refléter les changements d'une économie qui sort de la déflation", a déclaré le président du fonds Takahiro Mitani, à des journalistes.

Le GPIF, qui avec ses 1.200 milliards de dollars (950 milliards d'euros) d'actifs sous gestion fait office de baromètre pour les autres investisseurs institutionnels au Japon, était pressé par le gouvernement de modifier son allocation d'actifs vers des placements plus risqués mais plus rémunérateurs afin de faire face aux charges financières croissantes liées au vieillissement de la population.

(Takaya Yamaguchi, Takashi Umekawa, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)