La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 31 octobre 2014 19h06
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 31 octobre (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à
la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini la semaine
en fanfare (+2,22% à 4.233,09 points), les marchés d'actions
ayant bondi après la décision inattendue de la Banque du Japon
d'accroître son programme d'assouplissement quantitatif,
c'est-à-dire ses achats d'obligations et d'actions.
 
    Le CAC a enregistré une deuxième semaine gagnante (+2,52%).
En revanche, au mois d'octobre, il a accusé sa plus forte baisse
mensuelle depuis juin 2013 (-4,15%).
    
    * AIRBUS GROUP (+3,69% à 47,6 euros) et SCHNEIDER
 (+3,59% à 62,88 euros) ont signé les deux plus fortes
hausses du CAC 40, les deux sociétés, fortement exposées au
dollar, ayant profité du reflux de l'euro contre le billet vert
.
    
    * BNP PARIBAS avance de 3,85% et signe la plus
forte progression du CAC 40 après avoir publié des résultats en
net rebond au titre du troisième trimestre, tirés par toutes ses
divisions. 
    Les bancaires (+2,68%) ont signé la meilleure
performance en Europe. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 3,35% à
 38,415 euros et CREDIT AGRICOLE 1,72% à 11,795 euros.
 
       
    * Dans un contexte de marché favorable aux cycliques les
valeurs automobiles ont fini parmi les plus fortes hausses
sectorielles en Europe.
    RENAULT a gagné 3,53% à 59,23 euros.
    PSA a progressé de 4,93% à 9,458 euros. Exane BNP
Paribas estime dans une note qu'il est le bon moment de revenir
sur la valeur après une baisse de 22% depuis son plus haut
depuis octobre 2011 inscrit cet été. 
    
    * ALCATEL-LUCENT a ajouté 3,16% (à 2,448 euros)
aux 16,10% engrangés jeudi après l'annonce d'une amélioration
sensible de sa rentabilité au troisième trimestre.
 Saluant cette publication, Société générale a
relevé son conseil sur la valeur de "conserver" à "acheter".
    
    * SANOFI (+2,43% à 73,66 euros) a repris des
couleurs après une dégringolade de près de 16% entre lundi et
mercredi après la révocation à l'unanimité de son directeur
général et des résultats freinés au troisième trimestre par de
moins bonnes performances dans le diabète. et
 Sur le plan graphique, la valeur a comblé
vendredi matin un premier "gap baissier" ouvert mercredi.

   * DANONE a gagné 2,88% à 54,22 euros. Le groupe,
qui bataille pour accroître sa part du marché du lait infantile
en Chine, a investi plus de 400 millions d'euros dans le
producteur local Yashili International Holdings,
réduisant encore un peu plus sa dépendance au marché européen.
 
    
    * SOLVAY est la seule valeur du CAC 40 à finir en
baisse (-0,18% à 108,7 euros) la valeur ayant échoué à repasser
au-dessus d'une résistance technique vers 110 euros.
    
   * UBISOFT ENTERTAINMENT a fait un bond de 8,13% à
14,43 euros, l'éditeur de jeux vidéo signant la plus forte
progression de l'indice SBF 120 après avoir, contre
toute attente, renoué avec les bénéfices lors de son premier
semestre fiscal. 

    * SOPRA (-3,97% à 59,81 euros), plus forte baisse
du SBF, et STERIA (-2,29% à 14,95 euros) ont encore cédé du
terrain. Les deux titres avaient perdu jeudi respectivement
6,26% et 5,09% après l'avertissement sur résultats lancé par
Steria. 
    
    * SES  (-3,16% à 27,55 euros) a abaissé
ses objectifs de chiffre d'affaires et de résultats pour cette
année après une décision de report du lancement d'un satellite,
de problèmes techniques avec un autre appareil et de
restrictions budgétaires aux Etats-Unis. 
    Dans son sillage, EUTELSAT a cédé 1,28% à 25,86
euros malgré un chiffre d'affaires en hausse de 4,2% à périmètre
et changes constants au premier trimestre à fin septembre, et la
confirmation de ses objectifs financiers à un an et trois ans.
(Le communiqué : bit.ly/1wJ5o9y)
    
    * ALTRAN (+3,82% à 7,835 euros) a fait état d'une
accélération de sa croissance au troisième trimestre et d'une
nouvelle progression de son taux de facturation. 
        
    * LATÉCOÈRE (+7,8% à 9,54 euros) figure parmi les
plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small, après
l'accélération de la croissance de l'équipementier aéronautique
au troisième trimestre et la confirmation de son objectif
d'amélioration de sa rentabilité. 

 (Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu
Protard)