** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

mardi 28 octobre 2014 12h40
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    PARIS, 28 octobre (Reuters) - Les Bourses européennes restent bien orientées
à mi-séance mardi et Wall Street est attendue en hausse au premier jour d'une
réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine qui
devrait confirmer la fin de son programme d'assouplissement quantitatif.
    Les investisseurs s'attendent à ce que la Fed compense cette annonce par un
message prudent sur le calendrier du relèvement de ses taux directeurs,
prochaine étape dans le normalisation de sa politique monétaire.
    Avec la faiblesse persistance de l'économie de la zone euro et le
ralentissement de l'économie chinoise, la fin annoncée de la stimulation
monétaire aux Etats-Unis a pesé sur les marchés au cours des dernières semaines
mais la perspective d'un report dans le temps de la hausse des taux américains a
favorisé un retour de l'appétit pour le risque. 
    "Je m'attends à ce que la Fed réaffirme son orientation accommodante. Ils ne
sont pas allés aussi loin, y compris avec six années d'assouplissement
quantitatif, pour y mettre un terme de manière abrupte et passer à la hausse des
taux", a dit Neil Williams, économiste de la société de gestion Hermes. 
    En Europe, la publication de résultats meilleurs que prévu par plusieurs
poids lourds de la cote comme le groupe pharmaceutique suisse Novartis 
et la banque suisse UBS a soutenu la tendance. 
    À Paris, le CAC 40 progresse de 0,39% (15,85 points) à 4.112,58
points vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax avance de 1,4% et à Londres,
le FTSE gagne 0,41%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est
en hausse de 1,1%. 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street
en hausse de l'ordre de 0,5%
    Aux valeurs, les bancaires poursuivent leur rebond au lendemain de prises
bénéfices après la publication des résultats des tests bancaires européens voire
de lourdes pertes pour les banques ayant échoué comme les italiennes Monte dei
Paschi di Siena et Banca Carige. 
    L'indice ds valeurs bancaires de la zone euro rebondit de 1,24%, le
titre Monte Paschi, qui avait chuté de 21,5% lundi, reprend 2,87%. De son côté,
Carige gagne 4,54% au lendemain d'une baisse de plus de 17%. 
    L'annonce par BP d'une augmentation de son dividende au titre du
troisième trimestre soutient les valeurs du secteur pétrolier, Total progressant
de 2,18%, l'italien ENI de 2,05% et l'espagnol Repsol, le
groupe britannique ne gagnant toutefois que 0,57%. 
    A Paris, Sanofi, qui a prévenu que les ventes de ses traitements
contre le diabète, l'un de ses principaux marchés, stagneront l'année prochaine,
dévisse de près de 8,5% pour accuser la plus forte baisse du CAC 40 et son plus
fort recul en une séance en cinq ans. 
    Sur le marché des changes, le dollar est en légère hausse, son indice contre
les principales devises, pondéré par les échanges extérieurs, progressant
de 0,14%. Contre euro, il respasse sous le seuil de 1,27 dollar à 1,2697.
    La couronne suédoise a touché un plus bas de quatre ans contre la devise
américaine et de quatre mois contre l'euro après l'annonce par la Riksbank d'une
baisse plus forte que prévu de son taux directeur, ramené à zéro.
 
    Le pétrole, sous pression lundi après les révisions en baisse de leurs
prévisions de cours pour 2015 par Goldman Sachs et Deutsche Bank, rebondit
légèrement, le baril de Brent repassant au-dessus de 86 dollars.
    La banque d'investissement américaine a réduit dimanche de 15 dollars le
baril ses prévisions de cours pour 2015, à 85 dollars pour le Brent et 75
dollars pour le brut léger américain (WTI). Deutsche Bank lui a emboîté
le pas lundi, tablant désormais sur 88,75 dollars pour le Brent l'an prochain et
sur 80,50 pour le WTI.
   
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Avec Marc Jones, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique
Tison)