** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

mardi 28 octobre 2014 09h42
 

PARIS, 28 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert
en hausse mardi, soutenues par des résultats meilleurs qu'attendu de poids
lourds de la cote comme Novartis et UBS. 
     Les investisseurs sont aussi dans l'attente de l'issue de la réunion du
Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale de mardi et mercredi qui
pourrait confirmer la fin du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed
et donner des précisions sur le calendrier du relèvement de ses taux directeurs.
    Après une vingtaine de minutes d'échanges, à Paris, le CAC 40 
progresse de 0,70% (28,7 points) à 4.125,51 points. À Francfort, le Dax 
avance de 1,33% et à Londres, le FTSE gagne 0,65%. L'indice EuroStoxx 50
de la zone euro est en hausse de 0,92% et le FTSEurofirst 300
 de 0,75%. 
    En tête de l'indice Stoxx 50, UBS prend 2,4% après l'annonce d'un
bénéfice trimestriel en forte hausse et meilleur que prévu malgré une provision
de 1,8 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros) pour le règlement de
litiges. 
    Les valeurs bancaires sont bien orientées dans l'ensemble au lendemain des
prises de bénéfices enregistrées après la publication des résultats des tests
bancaires européens, voire de lourdes pertes subies par celles ayant échoué
comme les italiennes Monte dei Paschi di Siena et Banca Carige
. Elles ont débuté l'une comme l'autre en hausse de l'ordre de 3% à la
Bourse de Milan après avoir chuté de 21,5% et 17,2% respectivement lundi. 
    Le groupe pharmaceutique suisse Novartis, qui a publié des
résultats meilleurs que prévu au titre du troisième trimestre, s'adjuge près de
2,2%. 
    En revanche, le français Sanofi, dont la croissance des résultats
au troisième trimestre a été freinée par par de moins bonnes performances dans
l'activité diabète et dans les pays émergents, dévisse de 7% pour accuser la
plus forte baisse du CAC 40.
    Environ un quart des entreprises entrant dans la composition de l'indice
Eurostoxx 600 des valeurs européennes ont publié leur résultats du
troisième trimestre et 66% d'entre elles ont atteint ou dépassé les prévisions
de profits des analystes, 61% atteignant ou dépassant les prévisions de chiffre
d'affaires, montrent des données Thomson Reuters Starmine. 
    Le dollar reste sous pression après la publication lundi d'indicateurs de
conjoncture décevants aux Etats-Unis qui confortent le scénario d'un report dans
le temps de la première hausse de ses taux directeurs par la Fed. Il repasse
ainsi franchement au-dessus du seuil de 1,27 contre l'euro à 1,2712. 
    Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord se rapproche de la barre
des 85 dollars le baril après la révision en baisse de ses prévisions de cours
par Goldman Sachs. La banque d'investissement américaine a réduit dimanche de 15
dollars le baril ses prévisions de cours pour 2015, à 85 dollars pour le Brent
et 75 dollars pour le brut léger américain (WTI) CLc1. 
    Deutsche Bank lui a emboîté le pas lundi, tablant désormais sur 88,75
dollars pour le Brent l'an prochain et sur 80,50 pour le WTI.    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
 

 (Marc Joanny, édité par Véronique Tison)