** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 28 octobre 2014 07h54
 

PARIS, 28 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse mardi à l'ouverture au lendemain d'un repli lié à la
publication d'un indice Ifo du climat des affaires en Allemangne décevant et au
recul des valeurs bancaires après la publication des résultats des tests sur la
solidité des principales banques européennes. 
    Wall Street a marqué une pause lundi, après sa plus forte hausse
hebdomadaire depuis janvier 2013 et à la veille du premier jour de la réunion du
Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale qui pourrait confirmer la
fin de ses rachats d'actifs mais les investisseurs sont surtout dans l'attente
d'indications sur le calendrier du relèvement des taux.
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait gagner jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
0,3% comme le FTSE à Londres. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en baisse, pénalisée par Canon, malgré une
hausse meilleure que prévu des ventes au détail en septembre et des déclarations
du gouverneur de la Banque du Japon n'excluant pas un prolongement de programme
de rachat d'actifs massif destiné à ramener l'inflation à 2% en rythme annuel.
    Les résultats du troisième trimestre devraient encore animer la séance
européenne avec les publications des chiffres de plusieurs poids lourds de la
cote comme Sanofi et Novartis aux pharmaceutiques, ou BP
 et BG Group dans le secteur de l'énergie.
    Les valeurs bancaires devraient rester très entourées avec notamment la
publication des résultats trimestriels de la banque UBS et de Lloyds
Group, qui a passé les tests de résistance de justesse.
    La principale banque suisse, a fait état avant l'ouverture d'un bénéfice
trimestriel en forte hausse et meilleur que prévu malgré une provision de 1,8
milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros) pour le règlement de litiges.
.
    Sur le marché des changes, le dollar s'est replié dans l'attente de la
réunion du comité de politique monétaire de la Fed, revenant à 107,805 yens
, après un plus haut de près de trois semaines à 108,38 touché lundi. Il a
aussi cédé un peu de terrain contre l'euro à 1,2711 contre 1,2665, lundi.
    Le pétrole a poursuivi sa baisse pour la troisième séance consécutive, le
cours du baril de Brent se rapprochant un peu plus de 85 dollars,
toujours pénalisé par la révision en baisse des prévisions de cours de Goldman
Sachs. 
    La banque d'investissement américaine a réduit de 15 dollars le baril ses
prévisions de cours pour 2015, à 85 dollars pour le Brent et 75 pour le brut
léger américain (WTI).
    
 
  PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 28 OCTOBRE 
PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
US     12h30    Commandes de biens durables        sept.      +0,5%    -18,4%
US              Indice S&P Case-Shiller            août       +0,1%     -0,5%
     
    
    VALEURS À SUIVRE
    * SANOFI. Le groupe pharmaceutique a publié pour le troisième
trimestre des résultats dont la progression a été freinée par un ralentissement
de la croissance dans le diabète dont les ventes devraient être impactées en
2015 par un environnement plus difficile en termes de prix aux Etats-Unis.
 
    * NOVARTIS a publié des résultats meilleurs que prévu avec un
bénéfice net en hausse de 45% à 3,24 milliards de dollars (2,55 milliards
d'euros) et un chiffre d'affaires en progression de 4% à 14,7 milliards.
 
    * UBS. La principale banque suisse a annoncé un bénéfice
trimestriel en forte hausse et meilleur que prévu malgré une provision de 1,8
milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros) pour le règlement de litiges.
 
    * KVAERNER. Le groupe norvégien de services pétroliers a publié
des résultats trimestriels meilleurs que prévu et relevé ses prévisions pour
l'ensemble de l'année.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Marc Joanny, édité par Véronique Tison)