Londres envisage de limiter l'immigration en provenance de l'UE

dimanche 26 octobre 2014 16h54
 

par Kylie MacLellan

LONDRES, 26 octobre (Reuters) - Le gouvernement de David Cameron envisage de limiter le nombre de ressortissants de pays de l'Union européenne autorisés à travailler en Grande-Bretagne dans le cadre de ses projets de maîtrise de l'immigration, a déclaré dimanche son ministre de la Défense.

Michael Fallon a souligné que certaines régions de Grande-Bretagne se sentaient "assiégées" en raison de l'afflux de travailleurs étrangers.

Le Parti conservateur de David Cameron est tenté de durcir son discours sur l'immigration de crainte de voir une partie de son électorat lui échapper au profit du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) lors des législatives de 2015.

Le Premier ministre, qui s'est engagé, en cas de victoire l'an prochain, à renégocier les termes de l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'UE avant de soumettre cette question à référendum, doit présenter dans les semaines à venir ses projets en matière d'immigration.

"Nous examinons les chiffres en détail, est-ce la bonne chose à faire d'autoriser de grandes quantités (d'immigrés) à venir dans des secteurs particuliers, dans des régions particulières du pays sans aucune forme de contrainte?", a interrogé Michael Fallon à l'antenne de Sky News.

Limiter la délivrance de numéros de sécurité sociale, indispensables pour travailler en Grande-Bretagne, est une des hypothèses à l'étude, a ajouté le ministre de la Défense.

Il n'a pas précisé quels secteurs d'activité pourraient être concernés. La presse a rapporté cette semaine que David Cameron voulait limiter les entrées de travailleurs peu qualifiés.

L'UKIP mène campagne contre l'immigration et pour une sortie de l'Union européenne, deux thèmes auxquels les électeurs conservateurs sont sensibles.   Suite...