LEAD 3-Les grandes banques françaises réussissent les stress tests

dimanche 26 octobre 2014 15h41
 

* En France, seule la CRH a échoué aux tests à fin 2013

* Les banques françaises affichent un ratio CET1 agrégé de 9%

* Un exercice sans précédent avant la supervision de la BCE (Actualisé avec précisions)

par Matthias Blamont et Yann Le Guernigou

PARIS, 26 octobre (Reuters) - Les grandes banques françaises ont réussi les "tests de résistance" et l'examen de la qualité des actifs organisés par la Banque centrale européenne pour rétablir la confiance dans le système financier du Vieux continent, a annoncé dimanche la Banque de France, une performance qui devrait a priori être saluée par les investisseurs.

Seule la Caisse de refinancement de l'habitat (CRH), un organisme destiné au refinancement sécurisé de crédits immobiliers résidentiels, a fait apparaître un déficit de fonds propres au 31 décembre 2013, comblé depuis par une augmentation de capital.

"Les résultats des banques françaises confirment la qualité de leurs actifs et leur capacité de résistance à des chocs sévères", peut-on lire dans un communiqué.

"Dans le scénario le plus défavorable (adverse), les banques françaises ont passé avec succès le test et se comparent très favorablement avec leurs pairs européens", souligne la Banque de France.

"En tenant compte des deux impacts (évaluation des bilans et stress adverse), les banques françaises affichent un ratio common equity tier one agrégé de 9% à fin 2016, soit un niveau très supérieur au seuil de 5,5% retenu pour exiger des plans de recapitalisation."   Suite...