Seb va racheter l'allemand WMF auprès de KKR pour 1,6 md

lundi 23 mai 2016 21h26
 

PARIS, 23 mai (Reuters) - Seb a annoncé lundi un accord en vue d'acquérir auprès de KKR le groupe allemand WMF, n°1 mondial des machines à café professionnelles et leader des articles culinaires en Allemagne, pour un montant de 1.585 millions d'euros.

Ce montant est basé sur un prix payé de 1.020 millions d'euros et sur une reprise de dettes financières nettes à hauteur de 565 millions au 31 décembre 2015, auxquels s'ajoutent 125 millions au titre des engagements de retraites et de pré-retraites, a précisé le groupe français d'électroménager dans un communiqué.

L'acquisition de WMF "permettra de générer des synergies importantes", en matière de revenus et de productivité, pour un montant en année pleine estimé à une quarantaine de millions d'euros à l'horizon 2020, a également indiqué Seb.

L'opération sera financée par dette, conduisant à un ratio proforma dette nette/Ebitda à fin 2016 inférieur à 3, Seb souhaitant revenir à un niveau inférieur à 2 à fin 2018 grâce à sa "forte génération de trésorerie".

La transaction sera en outre fortement relutive (supérieure à 20%) au niveau du bénéfice net par action dès la première année pleine, a précisé Seb.

En 2015, le chiffre d'affaires du groupe, incluant WMF, aurait été de 5.824 millions d'euros, avec un Ebitda ajusté de 651 millions, représentant une marge de 11,2%.

Fondé en 1853, WMF s'est développé autour de trois activités: les machines à café professionnelles, le petit équipement domestique (articles culinaires et petit électroménager) et l'équipement hôtelier.

En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros, en croissance de 4,3%. Son Ebitda ajusté s'est élevé à 118 millions d'euros en 2015 et est estimé à 140 millions pour 2016.

WMF compte huit sites de production dans le monde (quatre en Allemagne, un en Suisse, un en République Tchèque, un en Chine et un en Inde) et emploie 5.700 salariés dans 16 pays, dont 3.800 en Allemagne.

L'opération sera soumise aux autorités de la concurrence concernées, dont l'approbation devrait intervenir au second semestre 2016.

La cotation de l'action Seb, suspendue lundi, reprendra mardi dès l'ouverture des marchés. (Benjamin Mallet, édité par Wilfrid Exbrayat)