Carrefour-Le brésilien Abilio Diniz fait son entrée au conseil

mardi 17 mai 2016 12h48
 

PARIS, 17 mai (Reuters) - L'homme d'affaires brésilien Abilio Diniz, troisième actionnaire de Carrefour, a fait son entrée mardi au conseil d'administration du groupe de distribution.

Península Participações, la société d'investissement familiale du milliardaire brésilien, a porté en mars à 8,05% sa participation dans le capital de Carrefour.

Abilio Diniz arrive derrière la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette (11,51%), ainsi que Groupe Arnault, holding du PDG de LVMH Bernard Arnault (8,95%), et devant le fonds Colony Capital (5,23%).

Abilio Diniz est également un partenaire important de Carrefour au Brésil, Península détenant environ 12% du capital de la filiale brésilienne du distributeur.

Le groupe français lui avait ouvert le capital de sa filiale fin 2014 pour renforcer son ancrage local et doper sa croissance, avant de pouvoir la mettre en Bourse, une opération reportée à plus tard compte tenu de la crise économique que traverse le Brésil.

Les actionnaires ont voté à 90,83% pour la nomination d'Abilio Diniz mais ont voté avec réticence, à seulement 75,04% des voix, la rémunération du PDG Georges Plassat.

Le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest avait recommandé de voter contre cette résolution.

La rémunération (fixe et variable) de Georges Plassat a atteint 3,75 millions d'euros au titre de l'exercice 2015 et, ajoutée d'un "plan de rémunération à long terme" de 3,25 millions qui lui sera versé en 2017, elle totalise 7,057 millions d'euros.

"La rémunération totale atteint 352,9 Smic, ce qui dépasse notre plafond socialement acceptable de 240 Smic", estime le cabinet Proxinvest, qui juge "inacceptables" sa hausse (+88%) comme son niveau.

Il estime que Carrefour "fait partie des moins bons élèves du CAC 40 en termes de transparence et de structure de rémunération de son premier dirigeant". (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)