EDF ne prévoit pas de fermer d'autre centrale que Fessenheim-PDG

mardi 16 février 2016 08h06
 

PARIS, 16 février (Reuters) - EDF ne prévoit pas d'autre fermeture de centrale nucléaire en France que celle de Fessenheim (Haut-Rhin) dans les dix ans à venir, a déclaré mardi son PDG, Jean-Bernard Lévy.

La Cour des comptes a estimé dans son rapport annuel que la loi sur la transition énergétique risquait d'obliger EDF à fermer un tiers de ses 58 réacteurs nucléaires français à l'horizon 2025.

"En liaison avec l'Etat, compte tenu des besoins en électricité des Français, nous n'avons pas prévu de fermer d'autre centrale que (Fessenheim)", a déclaré Jean-Bernard Lévy sur RTL. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)