Coriolis lorgne l'activité entreprises de Bouygues Tel.-presse

lundi 11 janvier 2016 19h33
 

PARIS, 11 janvier (Reuters) - L'opérateur télécoms alternatif Coriolis va entamer cette semaine des discussions avec Orange et Bouygues Telecom pour racheter les activités entreprises que ce dernier pourrait être amené à vendre dans le cadre d'un mariage avec l'opérateur historique, rapporte lundi le quotidien Les Echos.

Compte tenu de la position dominante d'Orange dans le monde de l'entreprise, avec une part de marché estimée à 70%, "la vente de cet actif fera très probablement partie des 'remèdes' à apporter pour préserver la concurrence en cas de mariage", écrit le quotidien dans un article publié sur son site internet.

Toujours selon Les Echos, le chiffre d'affaires de l'activité entreprises de Bouygues Telecom est estimé à près de 700 millions d'euros et, fin 2014, la société comptait 1,7 million de clients professionnels et 800 salariés pour cette activité.

Son rachat permettrait à Coriolis de tripler de taille.

"Nous aurions la taille critique pour offrir une véritable alternative au quasi duopole futur sur le marché entreprises avec Orange-Bouygues Telecom et SFR. Nous pourrions utiliser le positionnement de challenger de Bouygues Telecom pour nous développer et animer davantage le marché", a déclaré aux Echos Pierre Bontemps, le PDG de Coriolis.

Le quotidien précise que la société n'envisage pas pour autant de récupérer une partie du réseau de Bouygues et que d'autres candidats s'intéressent à l'activité entreprises de Bouygues Telecom.

Orange et Bouygues ont confirmé le 5 janvier avoir repris leurs discussions en vue d'un rapprochement qui pourrait ramener à trois le nombre d'opérateurs sur un marché français des télécoms éprouvé par plusieurs années de guerre des prix. (Benjamin Mallet, édité par Patrick Vignal)