BOURSE-LVMH et Hermès entraînés dans la chute de Richemont

vendredi 6 novembre 2015 09h51
 

6 novembre (Reuters) - LVMH et Hermès s'inscrivent en net repli vendredi matin dans le sillage de Richemont qui chute de plus de 7% après un décrochage de ses ventes en octobre et la prévision d'un deuxième semestre difficile.

Le groupe suisse, propriétaire de Cartier et Van Cleef & Arpels, a annoncé que ses ventes avaient reculé de 6% en octobre (à taux de change constants) et s'est montré prudent pour ses perspectives du second semestre de son exercice décalé, après des chiffres inférieurs aux prévisions au premier.

Le groupe a également annoncé le départ du PDG de Cartier, Stanislas de Quercize, qui a demandé à se retirer de ses fonctions pour raisons personnelles.

A 9h30, LVMH perd 4,6% et Hermès 1,6%, tandis que Kering limite son recul à 0,6% après la publication d'une dépêche de Bloomberg indiquant que le groupe était "ouvert" à une cession de sa filiale Puma.

Le président du directoire de Puma a pour sa part indiqué n'avoir aucune indication sur un tel projet. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)