Adocia s'allie avec Eli Lilly dans le diabète

vendredi 19 décembre 2014 07h31
 

PARIS, 19 décembre (Reuters) - La société française de biotechnologie Adocia a conclu une alliance avec l'américain Eli Lilly portant sur le co-développement d'une insuline ultra-rapide pour traiter le diabète de type 1 et 2, annoncent vendredi les deux sociétés dans un communiqué.

Baptisée BioChaperone Lispro, cette insuline, élaborée grâce à la technologie d'Adocia BioChaperone, est actuellement en étude clinique de phase Ib.

Aux termes de l'accord de licence global conclu avec Adocia, Eli Lilly sera responsable des futurs développements cliniques, de la production et de la commercialisation de BioChaperone Lispro.

L'ensemble des paiements (initial et d'étapes) dus à Adocia pourrait atteindre 570 millions de dollars (464 millions d'euros environ).

Adocia recevra un paiement initial total de 50 millions de dollars, ainsi que des paiements potentiels d'étape pouvant atteindre 280 millions de dollars si le produit atteint certaines étapes de développement clinique et réglementaires et jusqu'à 240 millions de dollars supplémentaires s'il réalise certains objectifs de vente.

En outre, Adocia recevra des royalties à des taux progressifs sur les ventes et Lilly lui remboursera certaines dépenses de recherche et développement pendant la durée du contrat.

"Les bénéfices attendus de BioChaperone Lispro pour les patients diabétiques incluent une plus grande flexibilité du moment d'injection de l'insuline, une plus faible variabilité des élévations de glycémie post-prandiales, un plus faible taux d'hypoglycémie et un meilleur contrôle général de la glycémie", lit-on dans le communiqué.

L'action Adocia a clôturé jeudi à 27,24 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de près de 170 millions d'euros.

(Noëlle Mennella, édité par Matthieu Protard)