BAE Systems annonce enfin un accord sur le contrat Salam

mercredi 19 février 2014 13h31
 

par Brenda Goh

LONDRES (Reuters) - Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé mercredi avoir conclu un accord avec l'Arabie saoudite sur le prix d'avions de combat Eurofighter commandés depuis plusieurs années par le royaume.

L'impasse des discussions sur la valeur de ce contrat dit Salam avait contraint BAE Systems à revoir ses prévisions de résultats pour les deux derniers exercices, ce qui avait pesé sur son cours de Bourse.

En 2007, l'Arabie saoudite avait accepté le principe d'une commande de 72 chasseurs Eurofighter Typhoon pour un montant de 4,43 milliards de dollars de livres (5,4 milliards d'euros) à l'époque.

Mais les deux parties ont ensuite dû ouvrir de nouvelles négociations sur les modalités du contrat, l'Arabie saoudite ayant demandé de nouveaux équipements et armements.

Le dossier est suivi de près par des Etats tels que Bahreïn, le Qatar et la Malaisie, pour lesquels l'Eurofighter est une piste parmi d'autres face au F-35 de Lockheed Martin, au Rafale de Dassault Aviation et au Gripen de Saab.

"C'est un énorme soulagement de voir que ce dossier ancien a été résolu", estime Howard Wheeldon, analyste spécialisé indépendant. "Ça ouvre des portes très intéressantes, pas seulement en Arabie saoudite mais dans toute la péninsule arabique."

Dans son communiqué, BAE Systems explique que les gouvernements britannique et saoudien sont parvenus à un accord sur une nouvelle évaluation du contrat. Il ne donne pas de précisions, ajoutant simplement que les nouvelles modalités de l'accord cadrent avec ses prévisions d'activité initiales pour 2013 et qu'un paiement ajusté devrait suivre au début 2014.

En août, le groupe avait dit avoir bon espoir de conclure un accord mais il avait dû avertir trois mois plus tard qu'une poursuite de l'impasse aurait un impact de six ou sept pence sur son bénéfice par action, soit 750 millions de livres en tout, et risquait de remettre en cause son programme de rachat d'actions lancé en février 2013.   Suite...

 
Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé mercredi avoir conclu un accord avec l'Arabie saoudite sur le prix d'avions de combat Eurofighter commandés depuis plusieurs années par le royaume. 'impasse des discussions sur la valeur de ce contrat dit Salam avait contraint BAE Systems à revoir ses prévisions de résultats pour les deux derniers exercices. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth