Un taux de dépôt négatif à la BCE est "tout à fait imaginable"

mercredi 12 février 2014 17h41
 

par Paul Carrel et Eva Taylor

FRANCFORT (Reuters) - Le passage du taux de dépôt de la Banque centrale européenne en territoire négatif est "une option tout à fait imaginable" a déclaré à Reuters Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, des propos qui ont entraîné un affaiblissement de l'euro.

Le statut du dispositif de lutte contre les crises souveraines au sein de la zone euro, connu sous le nom de programme OMT, est inchangé, a par ailleurs dit Benoît Coeuré lors d'une interview.

Il a ajouté que la BCE n'avait pas besoin actuellement d'activer le programme OMT.

"Le statut du programme OMT n'est pas modifié. Il est prêt à être utilisé mis il est hautement improbable qu'il doive être utilisé actuellement", a déclaré Benoît Coeuré.

La Cour constitutionnelle allemande a annoncé vendredi qu'elle transmettrait à la Cour de justice de l'Union européenne une plainte déposée contre la Banque centrale européenne au sujet de son programme d'achats obligataires (OMT), s'abstenant ainsi de la sanctionner elle-même.

Elle a toutefois souligné qu'il y avait d'importantes raisons donnant lieu de supposer que le programme "va au-delà du mandat de politique monétaire de la BCE et est ainsi en infraction vis-à-vis des prérogatives des Etats membres et de l'interdiction d'un financement monétaire du budget".

RISQUE DE 'DELEVERAGING'

Benoît Coeuré a dit que le passage du taux de dépôt de la BCE en territoire négatif afin de pousser les banques à développer les crédits à l'économie était une "option tout à fait imaginable".   Suite...

 
Lors d'une interview accordée à Reuters, Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, a estimé que le passage du taux de dépôt de la BCE en territoire négatif était "une option tout à fait imaginable". Ces propos ont entraîné un affaiblissement de l'euro. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski