La croissance en Allemagne sera tirée par les ménages en 2014

mercredi 12 février 2014 12h55
 

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne va connaître une accélération de sa croissance économique cette année, qui sera surtout le fait de la consommation des ménages et non pas tant du commerce extérieur, a annoncé le ministère de l'Economie d'un pays qui dépend traditionnellement de ses exportations.

Dans son rapport annuel, le ministère précise que les exportations vont augmenter de 4,1% en 2014, soit moins que les importations, attendues en hausse de 5,0%. Cela signifie que le commerce extérieur amputera de 0,1 point de pourcentage le produit intérieur brut (PIB) cette année.

Cette évolution devrait également faire baisser l'excédent courant allemand, dont le niveau élevé a fait l'objet de critiques de l'administration américaine l'an dernier, Washington accusant Berlin de contribuer au déséquilibre de la croissance mondiale.

La consommation des ménages devrait progresser de 1,4% en 2014, grâce à la bonne tenue du marché du travail, une inflation modérée et des taux d'intérêt bas.

Les investissements devraient également rebondir cette année après leur baisse en 2013, avec des dépenses d'équipement vues en hausse de 4,0%, celles dans le secteur de la construction devant progresser de 3,2%.

Confirmant des informations de presse, le gouvernement allemand a relevé sa prévision de croissance pour 2014 de 0,1 point de pourcentage, à 1,8% contre un PIB en hausse de 0,4% en 2013. Berlin anticipe pour l'année prochaine un PIB en hausse de 2,0%.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
L'Allemagne va connaître une accélération de sa croissance économique cette année, qui sera surtout le fait de la consommation des ménages et non pas tant du commerce extérieur, a annoncé le ministère de l'Economie d'un pays qui dépend traditionnellement de ses exportations. /Photo prise le 9 janvier 2014/REUTERS/Fabrizio Bensch