Société générale et BNP vont supprimer des postes en France

mardi 11 février 2014 16h57
 

par Matthias Blamont et Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Société générale et BNP Paribas se préparent à annoncer des suppressions de postes dans leurs réseaux en France pour conforter leurs plans d'économies face à l'atonie de la conjoncture, a-t-on déclaré à Reuters de sources syndicales.

La direction de Société générale a notifié aux organisations représentatives du personnel un projet qui prévoit près de 190 suppressions de postes dans la banque de détail en France et 42 suppressions de postes sur 89 dans la division des systèmes de paiements, ont indiqué deux sources syndicales.

Aucun licenciement sec n'est envisagé pour le moment, a précisé une de ces sources, qui s'exprimaient sous condition d'anonymat.

Selon une autre source, la direction de SocGen s'attend à ce que le résultat du réseau France en 2014 soit "sensiblement" proche de celui de 2013.

Société générale emploie près de 32.000 personnes dans la banque de détail en France, un chiffre qui tient compte des réseaux de la banque et des équipes de ses filiales Crédit du Nord et Boursorama.

Deux autres sources ont déclaré que BNP Paribas diminuerait son réseau d'agences cette année.

"Le but c'est de fermer à peu près 5% des agences sur le territoire national sur une base d'environ 2.200 agences", a souligné l'une des sources, soit environ 110 agences.

La BNP ne prévoit pas non plus de procéder à des départs contraints.   Suite...

 
Société générale et BNP Paribas se préparent à annoncer des suppressions de postes dans leurs réseaux en France pour conforter leurs plans d'économies face à l'atonie de la conjoncture, selon des sources syndicales. /Photo d'archives/REUTERS