Les Bourses européennes perdent leurs gains à la mi-séance

lundi 10 février 2014 13h15
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont perdu leurs gains de la matinée lundi à mi-séance, et Wall Street est attendue en léger recul également, dans un climat de prudence avant plusieurs indicateurs économiques clé prévus cette semaine, ainsi que la première intervention de la nouvelle présidente de la Fed.

L'audition de Janet Yellen par la Chambre des représentants mardi sera son premier examen grandeur nature en tant que présidente de la Réserve fédérale et lui donnera l'occasion d'afficher ses convictions sur la reprise et la réduction du soutien de la banque centrale à l'économie.

Jeudi, ce sera au tour du Sénat d'entendre la présidente de la Fed.

"Je pense que le marché perçoit Janet Yellen comme étant une vraie 'colombe'. Si elle ne tient pas des propos extrêmement accommodants, il pourrait y avoir quelques déceptions", estime Nick Beecroft de Saxo Capital Markets.

À Paris, le CAC 40 ne conserve plus qu'un gain modique de 0,1% à 4.232,60 points vers 11h50 GMT. A Francfort, le Dax cède 0,09% et à Londres, le FTSE 0,04%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,28%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,15% à 0,35%.

Les investisseurs - qui se demandent si la correction du début d'année est terminée ou si les gains constatés depuis jeudi ne font que marquer une pause - hésitent aussi à s'engager avant la publication cette semaine des ventes de détail aux Etats-Unis, de la balance commerciale et de l'inflation en Chine et de la première estimation de croissance du quatrième trimestre en zone euro.

En Europe, le gouvernement allemand s'apprête à rehausser légèrement sa prévision de croissance pour 2014 à 1,75% au lieu d'une projection précédente de 1,7%, selon un projet de texte que Reuters a pu consulter.

L'indice MSCI des marchés émergents se stabilise (-0,09%) et certaines devises émergentes comme le hryvnias ukrainien accentuent leurs rebond, tandis que la livre turque, affectée par S&P qui a placé la note du pays en perspective négative , et le forint hongrois reculent encore.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont perdu leurs gains de la matinée lundi à mi-séance, dans un climat de prudence avant plusieurs indicateurs économiques clé prévus cette semaine, ainsi que la première intervention de la nouvelle présidente de la Fed. À Paris, le CAC 40 ne conserve plus qu'un gain modique de 0,1% à 4.232,60 points vers 12h50. Francfort cède 0,09% et Londres 0,04%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,28%. /Photo prise le 10 février 2014/REUTERS