Wall Street finit en hausse malgré le rapport sur l'emploi

vendredi 7 février 2014 22h37
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse vendredi, un rapport sur l'emploi plus faible que prévu aux Etats-Unis ayant été partiellement attribué à la vague de froid, incitant les traders à garder confiance dans la vigueur de la reprise de l'économie.

L'économie américaine a créé 113.000 emplois non-agricoles le mois dernier selon les statistiques du département du Travail, alors que les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre de 185.000. Et les révisions des mois précédents ne compensent pas cet écart.

Un bon niveau de créations d'emplois dans la construction laisse penser que le froid n'est probablement pas un facteur déterminant de la faiblesse du marché de l'emploi, mais les traders semblent tabler néanmoins sur une révision à la hausse le mois prochain. De plus, les chiffres sont bons dans certains secteurs clé de l'économie, notamment dans l'industrie.

En outre, le taux de chômage a été ramené à 6,6%, son plus bas niveau depuis octobre 2008 et juste en-dessous du seuil de 6,5% fixé par la Réserve fédérale pour commencer à envisager un relèvement des taux directeurs, actuellement près de zéro.

L'indice Dow Jones a gagné 165,55 points, soit 1,06%, à 15.794,08 points. Le S&P-500 .SPX, plus large, a pris 23,59 points, soit 1,33%, à 1.797,02 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 68,74 points (+1,69%) à 4.125,86 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a gagné 0,6%, le S&P 0,8% et le Nasdaq 0,5% après deux semaines de correction.

"Les investisseurs accordent à ce rapport le bénéfice du doute en raison des conditions climatiques", note Donald Selkin, responsable de la stratégie de marché chez National Securities à New York, qui gère environ trois milliards de dollars d'actifs.

LINKEDIN CHUTE DE 6,2%   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS