Wall Street gagne 1,2%, plus forte hausse de 2014

jeudi 6 février 2014 22h33
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en forte hausse jeudi, encouragée comme les Bourses européennes par l'accalmie sur les marchés émergents et aidée par un indicateur positif et de solides résultats de sociétés comme ceux de Disney.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles, en hausse de 188,30 points ou 1,22% à 15.628,53 points, ainsi que le Standard & Poor's 500, avec un gain de 21,79 points (1,24%) à 1.773,43 points, ont tous deux connu leur meilleure journée depuis le début de l'année alors que les récentes turbulences sur les marchés émergents les avaient fait reculer de quelque 6%.

Le Nasdaq Composite n'a pas été en reste avec une avance de 45,57 points (1,14%) à 4.057,12 points.

Le nombre de nouveaux inscrits au chômage a baissé plus que prévu la semaine dernière, de bon augure pour le marché du travail à la veille de la publication des chiffres des créations d'emploi de janvier.

Le dénouement progressif des mesures de soutien de la Réserve fédérale étant maintenant intégré dans les cours, l'attention des investisseurs se reporte à présent sur les indicateurs économiques et les résultats d'entreprises.

Plusieurs statistiques récentes ont déçu et les intervenants sont partagés quant à savoir si cela reflète juste les conditions météorologiques difficiles de cet hiver ou traduit au contraire des difficultés plus profondes de l'économie américaine. Le même problème d'interprétation risque de se poser avec les chiffres de l'emploi vendredi, après déjà une livraison très inférieure aux attentes il y a un mois mais qui pourrait être fortement révisée.

"C'est le chiffre de la semaine que tout le monde attend, et en même temps on ne pourra rien en déduire à cause du facteur météo", prévient Tim Ghriskey, directeur des investissements chez Solaris Group à Bedford Hills (New York).

Du côté des résultats d'entreprises, la tendance est plutôt positive. Sur les 330 firmes du S&P-500 qui ont publié leurs comptes trimestriels à ce jour, 68,8% ont annoncé des bénéfices supérieurs aux attentes de Wall Street, contre des moyennes de 63% depuis 1994 et de 67% pour les quatre derniers trimestres.

La publication applaudie jeudi a été celle de Walt Disney, qui a signé la meilleure performance du Dow Jones et du S&P-500 avec un gain de 5,3% en réaction à ses trimestriels meilleurs que prévu, portés par le film "La Reine des neiges".   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS