GM rate le consensus au 4e trimestre, amélioration en Europe

jeudi 6 février 2014 18h03
 

par Ben Klayman et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié jeudi un bénéfice du quatrième trimestre 2013 inférieur aux attentes, en raison de piètres résultats dans les Amériques et en Asie, mais cela ne devrait pas pour autant conduire le constructeur automobile américaine à revoir ses prévisions 2014 fournies il y a trois semaines.

Après avoir reculé de près de 2,5% dans les premiers échanges à Wall Street, le titre GM évoluait en légère hausse à l'approche de la mi-séance (+0,23%) alors que le S&P 500 prenait 0,96%.

Italy Michael, analyste chez Citigroup, s'est dit déçu par les chiffres des trois derniers mois de 2013, tout en étant d'avis que General Motors devrait s'en tenir scénario d'une légère hausse du bénéfice imposable cette année.

Le 15 janvier, la nouvelle équipe dirigeante du constructeur emmenée par la directrice générale Mary Barra a livré des prévisions teintées de prudence pour l'année à venir.

"Les perspectives tracées il y a quelque semaines ne devraient guère changer malgré une fin d'année 2013 décevante parce que les zones qui ont pesé sur les résultats sont justement celles où GM a entrepris des mesures de restructuration radicales", a dit Italy Michael.

Le groupe a dit le mois dernier s'attendre à ce que sa croissance en Chine et aux Etats-Unis lui permette de financer environ 1,1 milliard de dollars de coûts de restructuration.

Selon Chuck Stevens, directeur financier de l'entreprise, la situation s'est améliorée en Europe mais le reste des activités à l'international, Chine exceptée, reste sous pression, notamment au Venezuela et en Argentine.

LES ANALYSTES N'ONT PAS TOUT PRIS EN COMPTE   Suite...

 
Siège de General Motors à Detroit. Le constructeur a livré un bénéfice moins élevé que prévu au quatrième trimestre, ses résultats d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Amérique du Sud s'étant montrés décevants. /Photo d'archives/REUTERS/Joshua Lott