Alstom Transport vante les mérites d'une introduction en Bourse

jeudi 6 février 2014 13h05
 

par Benjamin Mallet et Natalie Huet

PARIS (Reuters) - Une introduction en Bourse d'Alstom Transport pourrait lui permettre de renforcer ses partenariats existants et l'aider à financer une acquisition dans le domaine de la signalisation ferroviaire, estime son président Henri Poupart-Lafarge.

Cette opération pourrait être décidée en avril et concrètement mise en oeuvre "au plus tôt fin juin" mais reste à ce stade une option, a-t-il précisé mercredi lors d'un entretien accordé à Reuters.

Confronté à un marché des nouvelles centrales électriques en berne qui plombe ses commandes et l'oblige à piocher dans sa trésorerie, Alstom a annoncé en novembre la vente d'une participation minoritaire dans son pôle ferroviaire en se laissant la possibilité de trouver des partenaires industriels et financiers ou de lancer une mise en Bourse.

Le fabricant de TGV, tramways, métros et trains régionaux espère récupérer un milliard à deux milliards d'euros cette année grâce à cette opération et à des ventes d'actifs non stratégiques, parmi lesquels devraient figurer des unités d'échangeurs de chaleur.

Des analystes interrogés par Reuters soulignent la difficulté à estimer la valeur d'Alstom Transport, qui varie selon eux entre 2,8 et 3,9 milliards d'euros et permettrait donc à sa maison mère d'obtenir jusqu'à 1,5 milliard environ en en cédant une part de 40%.

"L'annonce qui a été faite par le groupe a ouvert un bal dans lequel on discute avec nos différents partenaires historiques pour savoir s'ils sont intéressés (...) par un renforcement de nos liens", a déclaré Henri Poupart-Lafarge.

"Il n'y a pas d'idée préconçue, on peut même imaginer que ça se combine avec la mise en Bourse dès lors qu'un petit partenaire industriel se dit qu'il serait bien pour lui de prendre un 'ticket' de 5% (...) S'ils sont quatre à dire ça, ça peut répondre plus facilement à la taille de ce qu'on voulait."

"Même si, pour des questions de timing et variées, on va vers une mise en Bourse, ça ne sera pas un échec et les discussions pourront continuer (...) C'est d'ailleurs pour cela que la mise en Bourse est intéressante, je trouve, pour Transport."   Suite...

 
Lors d'un entretien accordé à Reuters, le président d'Alstom Transport a estimé qu'une introduction en Bourse pourrait permettre au fabricant de TGV, tramways, métros et trains régionaux de renforcer ses partenariats existants et l'aider à financer une acquisition dans le domaine de la signalisation ferroviaire. /Photo prise le 5 février 2014/REUTERS/John Schults