Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

lundi 3 février 2014 13h49
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée, la croissance du secteur manufacturier de la zone euro en janvier, ressortie à son rythme le plus élevé depuis mai 2011, compensant partiellement l'annonce d'une décélération en Chine le mois dernier du secteur des services.

A 12h58, l'indice CAC 40 recule de 0,1% à 4.161,70 points :

* Les VALEURS FINANCIÈRES et les CYCLIQUES sont délaissées dans un contexte de craintes à l'égard des marchés émergents, ravivées par la statistique chinoise.

AXA (-2,67%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. CREDIT AGRICOLE cède 1,38%, SOCIETE GENERALE 0,9% et BNP PARIBAS 0,87%. L'indice Stoxx du secteur européen de l'assurance recule de 0,98% et celui des banques de 1,04%, également pénalisé par Julius Baer, en repli de 5% sous le double coup d'un résultat annuel inférieur aux attentes et des difficultés de l'intégration d'une division de Merrill Lynch rachetée en août 2012.

Du côté des cycliques, LAFARGE abandonne 1,78%, RENAULT 0,99% et SAINT-GOBAIN 0,81%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base baisse de 0,64%.

* BOUYGUES perd 1,32%, VIVENDI 1,03% et ORANGE 0,98%. Le secteur télécoms français fait l'objet de toutes les attentions depuis la nouvelle guerre des prix dans le mobile lancée en fin d'année dernière par Iliad (+1,53%).

Jean-Yves Charlier, le PDG de SFR, a dit que son groupe et Bouygues Telecom espéraient que l'accord de mutualisation d'une partie de leurs réseaux mobiles qu'ils viennent de conclure leur permettra de réaliser des économies à partir de 2017-2018.

NUMERICABLE (-0,32%) a annoncé lundi le lancement d'une offre 4G mobile (très haut débit) gratuite pendant un an.

* CASINO (-4,05%, plus forte baisse du SBF 120) est pénalisée, selon des traders, par une note de Morgan Stanley dans laquelle le broker évoque notamment la détérioration dans les marchés émergents des filiales du distributeur.   Suite...

 
AXA, avec -2,67%, enregistre la plus forte baisse vers 13h00 lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule modérément de 0,1%. Le groupe pâtit d'un recul général du secteur européen de l'assurance. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas