2 février 2014 / 18:18 / il y a 4 ans

Accord de garantie de l'emploi dans trois usines d'Opel

Opel, la filiale européenne de General Motors, a annoncé samedi la signature d'un accord collectif avec les personnels des sites de Rüsselsheim (photo), de Kaiserslautern et d'Eisenach, accord qui prévoit une garantie de l'emploi jusqu'en 2018. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

FRANCFORT (Reuters) - Opel, la filiale européenne de General Motors, a annoncé samedi la signature d'un accord collectif avec les personnels des sites de Rüsselsheim, de Kaiserslautern et d'Eisenach, accord qui prévoit une garantie de l'emploi jusqu'en 2018.

Les trois usines emploient quelque 7.150 personnes.

L'accord signé jeudi stipule que Rüsselsheim se chargera de la construction d'un nouveau modèle, qu'Eisenach continuera de produire la Corsa et l'Adam et que Kaiserslautern poursuivra la fabrication de composants.

L'usine de Bochum doit cesser son activité à la fin 2014.

Rétablir la situation en Europe, où les dirigeants n'ont cessé de se succéder et où GM a perdu 18 milliards de dollars en 12 ans, est l'une des principales priorités de Marry Barra, la nouvelle patronne du constructeur automobile américain.

Jan Schwartz, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below