Les Bourses européennes terminent en baisse

vendredi 31 janvier 2014 18h35
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, enregistrant sur le mois de janvier leur première perte mensuelle depuis août, pénalisées par les turbulences sur les marchés émergents, les craintes de déflation en Europe et des résultat mitigés.

La hausse des prix de détail dans la zone euro a ralenti en janvier, contrairement aux attentes, une évolution qui devrait compliquer les efforts de la BCE pour soutenir la reprise de l'économie des 18 pays membres et qui s'est traduite par une baisse des taux à court comme à long terme au sein du bloc.

Les dégagements sur les marchés émergents ont repris de plus belle, la contagion s'étendant aux marchés d'Europe centrale qui avaient été jusqu'à présent relativement épargnés. La Réserve fédérale des Etats-Unis a annoncé mercredi une deuxième réduction de ses achats d'obligations mensuels qui constituaient un puissant soutien aux prix des actifs risqués en particulier dans les pays émergents.

À Paris, le CAC 40 a fini en baisse de 0,34% (14,30 points) à 4.165,72 points. Le Footsie britannique a cédé 0,43% et le Dax allemand 0,71%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,44% et le FTSEurofirst 300 de 0,24%.

Sur le mois, le CAC 40 affiche un repli de 3,03%, tandis que l'EuroStoxx recule de 3,06%.

La saison des résultats s'accélère en Europe comme aux Etats-Unis et joue dans les deux sens.

D'un côté, le secteur du luxe limite les pertes, particulièrement à Paris, après la publication de résultats de LVMH marqués par une bonne dynamique chez Vuitton et une hausse de 7% du dividende.

LVMH s'adjuge 7,88% en clôture, plus forte hausse du CAC, suivie de Kering (+2,21%).

De même, l'opérateur télécoms britannique BT termine en hausse de près de 3,4% après avoir renoué avec la croissance de son chiffre d'affaires.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES