L'ABE fixe les grandes lignes des tests de résistance bancaires

vendredi 31 janvier 2014 16h59
 

LONDRES (Reuters) - L'Autorité bancaire européenne (ABE) a annoncé vendredi les grandes lignes des tests de résistance des grandes banques européennes qui interviendront cette année dans le cadre de l'examen approfondi de leur bilan par la Banque centrale européenne (BCE).

Les tests de résistance concerneront 124 banques au sein de l'Union européenne dont 104 établissements de la zone euro comme Deutsche Bank, Santander, BNP Paribas ou Monte dei Paschi.

Le total de bilan cumulé de ces établissements représente environ 30.000 milliards d'euros, soit 80% du total des actifs du secteur bancaire européen.

Les banques concernées devront pouvoir afficher un ratio de fonds propres durs d'au moins 5,5% sur chacune des trois années pour lesquelles les tests seront conduits, ce ratio devant être d'au moins 8% en début de période.

Ce seuil est supérieur à celui retenu lors de tests précédents réalisés avant la crise financière pour lesquels il n'excédait pas 2%. Il est aussi plus élevé que le seuil de 5% retenu pour les tests de 2011 alors que certains établissements qui les avaient réussis ont du depuis être renfloués sur fonds publics. Les stress tests de 2011 avaient concerné 91 banques.

Les tests de résistance seront conduits sur la base des bilans au 31 décembre 2013 et pour une période de trois ans jusqu'en décembre 2016.

RISQUES SPECIFIQUES

Pour être pris en compte, les fonds propres devront correspondre pour chacune des trois années aux définitions alors en vigueur dans le cadre des accords dits de Bâle III dont la mise en oeuvre est étalée sur six ans.

La nature précise des scénarios de stress que l'EBA entend tester, comme une forte correction des marchés financiers, ne sera toutefois pas publiée avant les mois d'avril ou mai.   Suite...

 
L'Autorité bancaire européenne (ABE) a annoncé les grandes lignes des tests de résistance des grandes banques européennes qui interviendront cette année dans le cadre de l'examen approfondi de leur bilan par la Banque centrale européenne (BCE). Les tests de résistance concerneront 124 banques au sein de l'Union européenne dont 104 établissements de la zone euro. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge