Les Bourses européennes ouvrent en baisse

vendredi 31 janvier 2014 09h58
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, les inquiétudes concernant les résultats trimestriels et l'impact sur les marchés émergents de la nouvelle réduction des achats d'actifs de la Fed ayant annulé l'effet positif de la croissance plus forte que prévue aux Etats-Unis annoncée la veille.

En ce dernier jour du mois, les investisseurs optent pour la prudence. À Paris, le CAC 40 perd 0,28% à 4.168,25 points vers 8h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,85 et à Londres, le FTSE 0,34%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,59%.

La saison des résultats s'accélère en Europe et joue dans les deux sens.

D'un côté, le secteur du luxe limite les pertes, particulièrement à Paris, après la publication de résultats de LVMH marqués par une bonne dynamique chez Vuitton et une hausse de 7% du dividende.

LVMH s'adjuge 5,7%, plus forte hausse du CAC, suivie de Kering (+3,5%), Rémy Cointreau (+2,6%) et Burberry (+1,6%).

De l'autre, Electrolux chute de 5,4%, plus forte baisse du Stoxx 600, sanctionné après la publication de résultats en baisse plus marquée que prévu. Toutefois, le numéro deux mondial de l'électro-ménager anticipe une légère reprise de la demande en Europe cette année.

De son côté, l'opérateur télécoms britannique BT prend 3,2% après avoir renoué pour la première fois en quatre ans et demi avec une croissance de son chiffre d'affaires.

Selon StarMine SmartEstimates, les résultats des composantes du STOXX Europe 600 devraient être, en moyenne, en retrait de 2,5% sur le consensus.

"La volatilité des marchés émergents va nous accompagner pendant quelque temps et pourrait avoir un impact légèrement négatif sur les résultats (...)", estime Philippe Gijsels, stratégiste chez BNP Paribas Fortis Global Markets.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, les inquiétudes concernant les résultats trimestriels et l'impact sur les marchés émergents de la nouvelle réduction des achats d'actifs de la Fed ayant annulé l'effet positif de la croissance plus forte que prévue aux Etats-Unis annoncée la veille. À Paris, le CAC 40 perd 0,28% à 4.168,25 points vers 9h40, Francfort cède 0,85 et Londres 0,34%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,59%. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Charles Platiau