Paris et Berlin affichent leur entente sur les thèmes économiques

lundi 27 janvier 2014 16h28
 

PARIS (Reuters) - Le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel a comparé lundi le "pacte de responsabilité" proposé par François Hollande pour relancer l'économie française au "pacte social" qui est à l'origine des succès économiques de l'Allemagne.

L'Allemagne et la France ont tenu un conseil économique et financier au cours duquel les deux pays ont exprimé leur volonté que les projets de réforme bancaire et de taxe sur les transactions financières envisagés au niveau européen ne nuisent pas au financement de l'économie.

Le nouveau numéro deux du gouvernement allemand, Sigmar Gabriel, par ailleurs chef du Parti social-démocrate, s'est réjoui des annonces faites par François Hollande lors de sa dernière conférence de presse, notant qu'elles avaient même suscité une certaine "euphorie".

"Nous pensons qu'il est de notre devoir d'apporter notre soutien à notre partenaire français", a dit le ministre en charge de l'Economie et de l'Energie.

Selon lui, les propositions de François Hollande sont "très proches de ce qui a justement contribué à l'élan économique de l'Allemagne ces soixante dernières années, où patronat et syndicats travaillent main dans la main pour faire avancer l'économie". "On a besoin d'un partenariat social fort", a-t-il ajouté.

Le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, a estimé de son côté que les baisses de cotisations des entreprises proposées par le pacte de responsabilité "devraient se traduire dans des résultats pour soutenir le processus de consolidation financière" en cours en France.

CONFIRMATION DU "SÉRIEUX BUDGÉTAIRE"

Le ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, s'est dit "sensible" au soutien exprimé et a indiqué qu'il avait assuré ses homologues allemands, Sigmar Gabriel et Wolfgang Schäuble, que "la France restait attachée à la réduction des déficits, à la politique de sérieux budgétaire".

"Les engagements que nous avons pris devant l'Union européenne sont des engagements qui sont toujours et totalement d'actualité", a-t-il indiqué.   Suite...

 
Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, et Sigmar Gabriel à Paris. Le vice-chancelier allemand a comparé lundi le "pacte de responsabilité" proposé par François Hollande pour relancer l'économie française au "pacte social" qui est à l'origine des succès économiques de l'Allemagne. /Photo prise le 27 janvier 2014/REUTERS/Charles Platiau