La relève de Varin par Tavares s'accélère chez PSA

samedi 25 janvier 2014 11h01
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Philippe Varin pourrait céder sa place à Carlos Tavares à la tête de PSA Peugeot Citroën dès le mois de mars, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le constructeur n'a encore jamais précisé à quelle date l'ancien numéro deux de Renault, qui a rejoint le directoire de PSA en janvier , prendrait la tête du premier groupe automobile français, se contentant jusqu'ici d'évoquer le courant de l'année 2014.

La prochaine assemblée générale, fixée au 30 avril, semblait un moment propice, mais selon trois sources proches du dossier, la passation de pouvoir pourrait intervenir plus tôt que prévu.

Lors du dernier conseil de surveillance du groupe qui s'est tenu dimanche dernier, Carlos Tavares semblait même parti pour succéder à Philippe Varin dès le 19 février, date de l'annonce des résultats annuels du groupe et des grandes lignes d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros. Cette opération s'accompagnera d'une entrée de l'Etat français et du chinois Dongfeng au capital.

"C'était le plan jusqu'à dimanche soir, mais Philippe Varin (...) veut rester en poste jusqu'à la visite en France du président chinois (Xi Jinping) en mars", a indiqué une source ayant une bonne connaissance de PSA.

"Philippe Varin a été un acteur majeur du rapprochement avec Dongfeng. Il est donc tout-à-fait possible (qu'on) attende mars", a ajouté une autre source proche du dossier.

Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

Dans une interview au Figaro de samedi, le président du conseil de surveillance du groupe, Thierry Peugeot, a déclaré que le conseil décidera bientôt de la date officielle de la relève.   Suite...

 
Philippe Varin pourrait céder sa place à Carlos Tavares à la tête de PSA Peugeot Citroën dès le mois de mars, selon des sources proches du dossier. /Photo prise le 27 novembre 2013/REUTERS/Benoît Tessier