Davos au chevet d'une reprise mondiale fragile

mercredi 22 janvier 2014 08h40
 

LONDRES/DAVOS (Reuters) - L'affirmation de la reprise économique mondiale et la perspective d'une réintégration de l'Iran dans le jeu international seront en toile de fond du Forum économique mondial qui s'ouvre mercredi à Davos.

Plus de 1.500 dirigeants d'entreprise et une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont le président iranien Hassan Rohani, sont attendus du 22 au 25 janvier dans la petite station de sports d'hiver suisse pour se pencher au chevet d'une économie mondiale encore convalescente.

Des taux d'intérêt au plus bas dans les grands pays développés et des liquidités toujours abondantes devraient conforter une reprise mondiale qui s'est affirmée en 2013.

Les facteurs de risque toutefois ne manquent pas, de la normalisation amorcée de la politique monétaire américaine aux craintes de déflation en Europe en passant par l'ampleur des crédits douteux en Chine ou l'absence de réformes structurelles au Japon.

INÉGALITÉS

Le rapport sur les risques mondiaux publié mi-janvier par les organisateurs du Forum économique mondial relève l'accroissement des inégalités de richesse comme la principale source d'incertitude pour cette année.

Ce document de soixante pages, élaboré avec des entreprises spécialisées dans le risque et l'assurance comme Marsh & McLennan, Swiss Re, Zurich Insurance Group et des chercheurs universitaires comme ceux de l'Université nationale de Singapour, Oxford Martin School ou Wharton School, établit une liste des principales menaces pour l'économie mondiale sur dix ans.

"La sensibilité grandissante des opinions publiques sur la question des inégalités de richesse, qui ont augmenté depuis les années 80, imposera aux dirigeants politiques et aux élites mondiales d'agir avec précaution", souligne David Cole, l'un des auteurs du rapport réalisé après une enquête auprès de plus de 700 experts.

"Je suis un fervent partisan du capitalisme mais il y a un moment où le capitalisme peut aller trop loin et il est important que des mesures soient mises en place - qu'elles soient réglementaires, gouvernementales ou fiscales - afin d'éviter des excès en termes de répartition des revenus et des patrimoines", ajoute-t-il.   Suite...

 
L'affirmation de la reprise économique mondiale et la perspective d'une réintégration de l'Iran dans le jeu international seront en toile de fond du Forum économique mondial qui s'ouvre mercredi à Davos. Plus de 1.500 dirigeants d'entreprise et une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, dont le président iranien Hassan Rohani, sont attendus du 22 au 25 janvier dans la petite station de sports d'hiver suisse. /Photo prise le 22 janvier 2014/REUTERS/Ruben Sprich