Areva et Gamesa vont s'allier dans l'éolien en mer

lundi 20 janvier 2014 18h52
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Le groupe public français Areva et l'espagnol Gamesa ont annoncé lundi des négociations exclusives en vue de créer une coentreprise à parité dans le secteur des éoliennes en mer.

Cette alliance permettra de réduire les coûts d'une activité gourmande en capitaux et risquée, ont fait valoir les deux fabricants de turbines, confirmant des informations obtenues par Reuters.

Areva a aussi souligné qu'il souhaitait renforcer son offre pour se développer sur les marchés européens de l'éolien en mer les plus porteurs que sont le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas.

La finalisation de l'accord avec Gamesa, dont les modalités financières n'ont pas été précisées, est prévue pour l'été prochain.

Le français a jusqu'ici développé une turbine de 5 mégawatts (MW) et a dit prévoir 126 éoliennes en mer début 2014, soit 630 MW en fonctionnement. Il apportera à la future entreprise ses usines, son personnel, sa propriété intellectuelle, ses prototypes, ses contrats et ses projets.

Gamesa apportera lui aussi ses effectifs et son prototype, de 5 MW également, qui devrait être certifié dans le courant du premier trimestre 2014.

Areva a précisé que son futur nouveau modèle de 8 MW, proposé pour le deuxième appel d'offres français, serait repris par la nouvelle coentreprise.

"Le développement de turbines de ce type nécessite des capitaux importants pour financer les programmes de R&D et adapter les usines", a souligné lors d'une conférence téléphonique le directeur des énergies renouvelables du groupe, Louis-François Durret.   Suite...

 
Areva et l'espagnol Gamesa sont en négociations exclusives en vue de créer une coentreprise à parité dans le secteur des éoliennes en mer. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples