Wall Street subit des prises de bénéfice, Best Buy plonge

jeudi 16 janvier 2014 22h39
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en baisse jeudi après ses records de la veille, sous le coup de prises de bénéfice et du plongeon d'une des valeurs du S&P-500, le distributeur d'électronique grand public Best Buy qui a perdu 28,59% après ses résultats.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 64,93 points, soit 0,39%, à 16.417,01 points et le S&P-500, plus large, 2,49 points ou 0,13% à 1.845,89 points.

Le Nasdaq Composite, en baisse une bonne partie de la séance, est parvenu à grignoter 3,81 points (0,09%) à 4.218,69 points, terminant pratiquement à son plus haut de la séance.

Best Buy, de loin la plus mauvaise performance du S&P, a été lourdement sanctionné après l'annonce d'une baisse de ses ventes pendant la période de Noël et d'un tassement plus fort que prévu de ses marges.

Les financières ont également pesé sur la cote à l'image de Goldman Sachs, en repli de 2,0% et de Citigroup qui a lâché 4,35% après leurs résultats qui ont déçu les investisseurs et

L'indice S&P Financial a cédé 0,62%, la plus forte baisse des 10 grands indices sectoriels du S&P.

Wall Street avait connu un début de janvier timoré, dans la crainte de valorisations trop élevées après le bond de 30% du S&P en 2013, mais l'indice s'est rattrapé cette semaine, engrangeant 1,6% sur les deux dernières séances pour atteindre mercredi un nouveau record, le premier depuis le 31 décembre.

"On a eu un beau parcours et le marché consolide logiquement, on attend qu'une tendance se dégage des publications de résultats", commente Terry Morris, chez National Penn Investors Trust Company à Reading en Pennsylvanie.

A ce stade, seulement 6% des sociétés du S&P ont publié leurs résultats et elles n'ont été que 48% à dépasser le consensus, à comparer à une moyenne historique de 63%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS