Noyer dit que le pacte de Hollande dopera croissance et emploi

jeudi 16 janvier 2014 09h55
 

PARIS (Reuters) - Le "pacte de responsabilité" annoncé par François Hollande dopera la croissance de la France et l'emploi, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.

Il faut aller vite et ne pas perdre de temps, a insisté Christian Noyer, qui est également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, jugeant qu'au moins un million d'emplois peuvent être créés et sauvegardés.

"Le 'pacte' proposé par le président de la République est exactement le genre de choses qu'il faut faire pour fouetter la croissance", a-t-il dit sur Europe 1. "Il faut aller vite parce qu'il y a urgence."

"Je suis très confiant. Si ces décisions sont mises en oeuvre rapidement, il y aura de l'investissement, il y aura de l'embauche", a ajouté Christian Noyer, se disant "certain" que "la baisse du coût du travail va permettre de créer des emplois".

"Avec le nouveau paquet présenté par le président de la République, on devrait avoir au moins un million d'emplois créés et sauvegardés", a-t-il poursuivi. "Plus ce sera rapide, plus l'emploi ira vite."

François Hollande a promis mardi une nouvelle baisse du coût du travail, les entreprises n'ayant plus à financer la branche famille de la sécurité sociale à l'horizon 2017, ce qui représentera une économie de 30 à 35 milliards d'euros.

Le chef de l'Etat a toutefois précisé que ce montant s'entendait en intégrant l'impact du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), soit 20 milliards d'euros à l'horizon 2015, qui pourrait basculer en baisse de charges à partir de 2016.

COMPÉTITIVITÉ ET DÉFICITS

Ces annonces ont déstabilisé la droite, irrité la gauche de la gauche, suscité le scepticisme du patronat et provoqué l'ire de certains syndicats, laissant planer le doute sur le soutien futur à ce plan de bataille.   Suite...

 
Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, estime que le "pacte de responsabilité" annoncé par François Hollande est positif pour la croissance de la France et l'emploi. /Photo prise le 12 octobre 2013/REUTERS/Jonathan Ernst