La vigueur de l'euro est surprenante, dit Anne Le Lorier

mercredi 15 janvier 2014 17h19
 

par Sakari Suoninen

SARREBRUCK (Reuters) - La vigueur de l'euro est surprenante dans la mesure où les taux de croissance des Etats-Unis sont supérieurs à ceux de la zone euro, a déclaré mercredi Anne Le Lorier, premier sous-gouverneur de la Banque de France.

"Aujourd'hui, l'euro a atteint un niveau surprenant étant donné, par exemple, que les prévisions de croissance sont meilleures pour les Etats-Unis que pour l'Europe", a-t-elle dit lors d'un débat organisé par la Bundesbank allemande à Sarrebruck.

Ses propos étaient traduits par un interprète.

Elle a toutefois ajouté que la balance commerciale de la zone euro était plus équilibrée que celle des Etats-Unis.

"Quand on regarde la balance commerciale, on remarque que celle de l'Europe est très bonne, alors que celle des Etats-Unis est en déficit", a-t-elle dit.

La balance commerciale de la zone euro a dégagé en novembre un excédent de 17,1 milliards d'euros alors que celle des Etats-Unis accusait un déficit de 34,3 milliards de dollars (25,2 milliards d'euros).

L'euro a enregistré en 2013 la meilleure performance des principales grandes devises mondiales. Il est toutefois orienté à la baisse depuis le début du mois.

Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), qui participait lui aussi au débat de Sarrebruck, a estimé que les risques baissiers sur la stabilité des prix dans la zone euro étaient supérieurs aux risques haussiers, mais il a ajouté ne pas voir de risques de déflation.   Suite...

 
Lors d'un débat organisé par la Bundesbank allemande à Sarrebruck, Anne Le Lorier, premier sous-gouverneur de la Banque de France, a déclaré que la vigueur de l'euro était surprenante dans la mesure où les taux de croissance des Etats-Unis sont supérieurs à ceux de la zone euro. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel