Au Louvre, Le Printemps cible la manne touristique

mercredi 15 janvier 2014 07h24
 

par Pascale Denis et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Le Printemps inaugure mercredi un nouveau magasin dans le Carrousel du Louvre, où il espère tirer parti de la manne touristique offerte par le musée le plus visité au monde pour contrebalancer le ralentissement du secteur du luxe.

Le groupe, racheté par des investisseurs qataris l'été dernier, repart à l'offensive avec sa première ouverture de magasin depuis 32 ans. Elle s'inscrit dans un plan d'investissements à cinq ans, doté de 270 millions d'euros, visant à porter le chiffre d'affaires à 2,0 milliards d'euros, contre 1,5 milliard à la fin mars 2013.

"Il s'agit d'une forte accélération de notre développement, qui répond à notre volonté d'être un leader des grands magasins de luxe", a déclaré à Reuters Paolo de Cesare, PDG du Printemps, n'excluant pas de porter l'enseigne à l'international, en Europe, en Asie ou au Moyen-Orient.

Une autre ouverture est prévue à Marseille au printemps, avant Saint-Jean-de-Cannes (Var) en 2015, tandis que deux Citadium, l'enseigne de mode sportive visant les 15-25 ans, verront également le jour cette année à Marseille et Toulon.

L'année 2013-2014 sera marquée par une "bonne croissance" des ventes du navire amiral du boulevard Haussmann, a-t-il précisé, "malgré un environnement macroéconomique qui n'a jamais été aussi difficile depuis cinq ans".

Mais la croissance du Printemps Haussmann n'atteindra pas les deux chiffres de l'exercice précédent, a-t-il averti.

RALENTISSEMENT

Grâce à un repositionnement sur le luxe entamé en 2007 après son rachat au groupe PPR (rebaptisé depuis Kering) et à une clientèle étrangère qui compte pour 40% de ses ventes, le Printemps Haussmann a vu son chiffre d'affaires grimper de 14% à 850 millions d'euros en 2012-2013 (exercice clos en mars).   Suite...

 
Le Printemps inaugure mercredi un nouveau magasin dans le Carrousel du Louvre, où il espère tirer parti de la manne touristique offerte par le musée le plus visité au monde pour contrebalancer le ralentissement du secteur du luxe. /Photo prise le 13 janvier 2014/REUTERS/Charles Platiau