La Fed devrait réduire encore ses rachats d'actifs en janvier

vendredi 10 janvier 2014 23h27
 

par Yati Himatsingka et Rahul Karunakar

(Reuters) - La Réserve fédérale devrait annoncer en janvier une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars du montant mensuel d'actifs obligataires rachetés - actuellement de 75 milliards - malgré des créations d'emplois aux Etats-Unis nettement inférieures aux attentes en décembre, selon une enquête Reuters publiée vendredi.

L'économie américaine n'a créé que 74.000 emplois en décembre, un creux de près de trois ans. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un chiffre de 196.000.

Nombre d'entre eux mettent toutefois cette chute du nombre de créations d'emplois - il y en avait eu 241.000 en novembre - sur le compte de la vague de froid polaire qui s'est abattue sur une partie des Etats-Unis.

Et le taux de chômage, sur lequel la Fed ancre les anticipations concernant le calendrier du relèvement de ses taux d'intérêt - actuellement à un plus bas record depuis plus de cinq ans - est revenu à 6,7%, son niveau le plus faible depuis octobre 2008.

Jeffrey Lacker, président de la Fed de Richmond, a dit à des journalistes que le recul du taux de chômage accréditait l'hypothèse d'une amélioration significative du marché du travail.

Il a ajouté qu'il ne fallait pas tirer des conclusions trop hâtives des données de décembre, soulignant qu'une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars du "QE3" serait bien au menu des discussions lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, programmée les 28 et 29 janvier.

Jeffrey Lacker a encore déclaré qu'il faudrait "plusieurs trimestres" de mauvaises nouvelles pour que l'actuelle tendance porteuse de la conjoncture américaine s'inverse.

LE "QE3" SE TERMINERA À LA FIN DE L'ANNÉE - ÉCONOMISTES   Suite...

 
La Réserve fédérale devrait annoncer en janvier une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars du montant mensuel d'actifs obligataires rachetés - actuellement de 75 milliards - malgré des créations d'emplois aux Etats-Unis nettement inférieures aux attentes en décembre, selon une enquête Reuters publiée vendredi. /Photo prise le 31 juillet 2013/REUTERS/Jonathan Ernst