Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,6%

vendredi 10 janvier 2014 18h24
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, non loin de plus hauts de cinq ans et demi, dopées par de bonnes nouvelles sur le front des sociétés, dans un marché peu affecté par un ralentissement inattendu des embauches aux Etats-Unis.

Les créations d'emplois aux Etats-Unis sont tombées à 74.000 en décembre, leur plus bas niveau en trois ans, mais cette rechute devrait être passagère dans la mesure où elle semble s'expliquer en partie au moins par l'impact du froid glacial qui s'est abattu sur une partie du pays.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,6% à 4.250,60 points, Renault (+3,57%) en tête. Le Footsie britannique a pris 0,73% et le Dax allemand 0,55%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,45% et le FTSEurofirst 300 de 0,47% à 1.321,53, après avoir atteint en séance un nouveau plus haut de cinq ans et demi à 1.328,31.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a fait du surplace (+0,07%) alors que le FTSEurofirst 300 a gagné 0,69%.

Le repli inattendu des embauches aux Etats-Unis n'a pas modifié les anticipations des boursiers sur la politique monétaire de la Fed.

"Les intervenants se sont dit qu'il s'agissait probablement d'une anomalie et qu'il y aurait probablement un rebond en janvier", dit Paul Zemsky, chez ING Investment Management à New York, qui note que le marché est en phase de consolidation en attendant les prochaines décisions de la Réserve fédérale.

La récente reprise de la croissance américaine a incité la Réserve fédérale à annoncer le mois dernier qu'elle allait commencer à réduire son programme d'injections massives de liquidités dans le système et de nombreux économistes s'attendent toujours à une nouvelle baisse à l'issue de la réunion de janvier.

Aux valeurs, le suisse Swatch, numéro un mondial de l'horlogerie, a pris 3,55% après une prévision de croissance solide cette année.

Cette bonne nouvelle a soutenu l'ensemble du secteur du luxe: Richemont, propriétaire des montres Cartier et IWC, a gagné 3,97% et le groupe britannique Burberry a progressé de 3,66%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES