Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 9 janvier 2014 18h42
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse 0,84% à 4.225,14 points, et, comme le Dax de Francfort (-0,8%), a sous-performé les indices boursiers des pays dits périphériques de la zone euro, dont les taux ont continué de se détendre.

La décision attendue de la BCE de maintenir ses taux inchangés et les déclarations de Mario Draghi qui a réaffirmé sans entrer dans les détails que la BCE était prête à agir en cas de nécessité, ont eu peu d'effet sur les taux du noyau dur de l'euro mais ont conforté la détente sur les marchés périphériques. Dernier grand rendez-vous de la semaine : les chiffres de l'emploi pour le mois décembre aux Etats-Unis seront publiés vendredi à 14h30.

* ALCATEL-LUCENT (-4,62% à 3,243 euros). Deutsche Bank a abaissé sa recommandation d'achat à conserver, le broker anticipant un ralentissement de la dynamique pour les marges du groupe.

Deutsche Bank a également abaissé son conseil sur STMICROELECTRONICS (-2,7% à 5,443 euros) de "conserver" à "vendre".

* KERING (-3,99% à 143,25 euros) et LVMH (-2,27% à 122,95 euros) ont accusé les plus fortes baisses de l'indice avec ARCELORMITTAL (-2,82% à 12,425 euros), CAP GEMINI (-1,85% à 49,8 euros) et LAFARGE (-1,85% à 53,66 euros).

* PUBLICIS (+1,29% à 65,86 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après que la Commission européenne a autorisé sans condition la fusion du groupe français avec l'américain OMNICOM (+1,73%) qui donnera naissance au numéro un mondial de la publicité.

* ESSILOR a encore gagné 1,26% à 82,29 euros à la faveur d'un nouveau relèvement de recommandation, de Jefferies, passé de neutre à acheter, estimant, comme Bank of America Merrill Lynch passé aussi à l'achat mercredi, que le spécialiste de l'optique médicale devrait bénéficier en 2014 d'une solide dynamique de résultats.

* Les BANCAIRES ont pesé aussi sur l'indice. Plus gros volumes de la cote, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et BNP PARIBAS ont perdu respectivement 0,25% à 44,57 euros et 1,67% à 57,22 euros. CRÉDIT AGRICOLE a lâché 0,7% à 9,907 euros.

* ILIAD (+4,11% à 163,2 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Nomura, qui réitère son conseil d'achat sur la valeur après une rencontre avec le fondateur Xavier Niel et le directeur financier du groupe, juge leur message "solide" et le niveau actuel des cours un bon point d'entrée.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS