7 janvier 2014 / 21:19 / il y a 4 ans

Wall Street rebondit après trois séances de baisse

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, l'indice Standard & Poor's 500 enregistrant sa première clôture dans le vert de 2014, les marchés actions amorçant un rebond après trois séances consécutives de repli.

L'annonce d'une baisse marquée du déficit commercial américain en novembre et celle d'un nouveau repli du chômage en Allemagne ont alimenté l'optimisme des investisseurs en accréditant le scénario d'une amélioration progressive des fondamentaux macroéconomiques des deux côtés de l'Atlantique.

L'indice Dow Jones des 30 principales valeurs vedettes américaines a gagné 105,84 points, soit 0,64%, à 16.530,94.

Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a pris 11,11 points (+0,61%) à 1.837,88 et le Nasdaq Composite, au sein duquel les valeurs technologiques ont un poids prépondérant, a progressé de 38,5 points (+0,96%) à 4.153,18.

Les 10 secteurs du S&P ont fini en hausse et celui de la santé a particulièrement brillé, prenant 1,01%, plusieurs analystes se disant optimistes sur l'impact de la réforme de l'assurance santé entrée en vigueur fin 2013.

UnitedHealth, la première compagnie d'assurance santé privée des Etats-Unis, a gagné 3,06%, la plus forte hausse du Dow Jones, et sa concurrente Tenet Healthcare a pris 4,9%.

Le S&P 500 avait abandonné 1,17% sur les trois premières séances de l'année, victime de prises de bénéfice après la hausse de près de 30% enregistrée en 2013.

NOUVEAU PLUS HAUT POUR GOOGLE

Sur le front macroéconomique, le déficit commercial américain est revenu en novembre à son plus bas niveau depuis quatre ans à milliards de dollars grâce entre autres à des exportations record et à la baisse des prix pétroliers, qui a réduit les importations.

Parallèlement, le chômage allemand a montré une baisse inattendue en décembre.

Tirant le Nasdaq à la hausse, Google, en hausse de 1,93% en clôture, a inscrit un nouveau record historique à 1.139,69 dollars. JPMorgan, qui recommande de "surpondérer" le titre, a porté son objectif de cours de 1.100 à 1.305 dollars.

A la baisse, le titre JPMorgan Chase & Co a perdu 1,15% après l'annonce officielle d'un accord qui conduira la banque à payer un total de deux milliards de dollars d'indemnités et d'amende pour mettre fin aux poursuites engagées à son encontre dans le dossier Bernard Madoff.

Le géant de la vidéo en ligne Netflix a chuté de 5,58% après une série de mauvaises nouvelles: Morgan Stanley a revu sa recommandation à "sous-pondérer", le principal responsable de ses logiciels de "cloud" a quitté l'entreprise et Amazon, l'un de ses principaux concurrents, a annoncé un accord avec Samsung Electronics et plusieurs autres sociétés pour promouvoir la "4K", la nouvelle génération de téléviseurs.

Ryan Vlastelica; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below