Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 7 janvier 2014 18h44
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé la séance en hausse, soutenue par des chiffres de l'emploi meilleurs qu'attendu en Allemagne.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,83% à 4.262,68 points avant trois grands rendez-vous cette semaine: le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed mercredi, la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE jeudi et le rapport sur l'emploi américain vendredi.

* Les valeurs FINANCIÈRES ont été recherchées dans un contexte d'amélioration de la situation économique en zone euro et d'une forte demande pour le retour de l'Irlande sur le marché de la dette.

CREDIT AGRICOLE (+6,08% à 9,865 euros) a fini en tête du SBF 120, SOCIETE GENERALE a progressé de 4,03% à 43,39 euros, BNP PARIBAS de 2,87% à 57,37 euros et AXA de 2,53% à 20,25 euros. L'indice Stoxx du secteur bancaire européen s'est octroyé 2,88%, plus forte hausse sectorielle en Europe, et celui des assureurs 1,29%.

* Les CYCLIQUES et les VALEURS DOMESTIQUES ont également été entourées à la faveur des chiffres allemands sur l'emploi, qui renforcent la perspective de la reprise cyclique en Europe.

RENAULT a grimpé de 4,84% à 60,68 euros, ORANGE de 2,82% à 9,124 euros, BOUYGUES de 2,27% à 27,985 euros, ALCATEL-LUCENT de 1,57% à 3,357 euros, EDF de 1,36% à 25,77 euros et GDF SUEZ de 1,24% à 16,75 euros.

* A rebours de tendance, SOLVAY (-3,33% à 108,70 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, pénalisé par la prudence des propos du président de son comité exécutif, Jean-Pierre Clamadieu, sur BFM Business ainsi que par une note de JPMorgan dans laquelle le broker juge "surestimés" les espoirs de redressement de Solvay .

* De nombreuses VALEURS offrant un profil DEFENSIF ont été délaissées dans un contexte de marché plus optimiste, comme PERNOD RICARD (-0,82% à 79,77 euros) ou encore SANOFI (-0,12% à 76,27 euros).

AIR LIQUIDE (-1,56% à 97,95 euros) a également souffert d'une note d'UBS, qui a abaissé sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur le titre avec un objectif de cours ramené de 97 à 91 euros, le broker jugeant "injustifiée" la prime de la valeur par rapport à BASF en termes de valorisation.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS